lundi, avril 22, 2024

Commission d’inscription clandestine à Dahra Djolof : l’opposition veut la tête de Samba Ndiobène KA

Ne ratez pas!

Le front de l’opposition, composé de partis et mouvements politiques, a tenu un point de presse pour alerter les autorités politiques, l’opinion publique et plus particulièrement les populations de Dahra Djolof des agissements du responsable politiques de Benno Bokk Yakaar (BBY) de ce département.

En effet, selon le secrétaire général de la fédération du PDS dans la localité, Abdou THIAM, le ministre du Développement communautaire et de l’Équité sociale et territoriale, Samba Ndiobéne KA, a installé une commission frauduleuse d’inscription dans le département pour inscrire les primo-votants. Ce qui l’incite à verser dans la menace. A l’en croire, aucun de ces nouveaux inscrits ne va voter dans la ville.

« C’est une vaste fraude et du vol orchestré par le régime présidentiel mis en œuvre par un ministre et responsable de BBY de Dahra. Des milliers de jeunes sont envoyés à partir de Boulal, Sagatta et Thiargy pour venir être inscrits à Dahra. Nous prenons l’opinion à témoin que le ministre Samba Ndiobène KA est en train de semer les germes d’une confrontation inévitable. Nous soutenons mordicus que ces jeunes inscrits frauduleusement ne voteront jamais à Dahra », déclare Abdou THIAM.

Ainsi, face à ce qu’il considère comme forfaiture, l’opposition réclame comme sanction la  démission du ministre du gouvernement.

WalfNet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Articles récents

Pays basque: percée électorale historique pour les héritiers de la branche politique d’ETA

Considéré comme l'héritier de la branche politique d'ETA, le parti séparatiste de gauche EH Bildu a réalisé dimanche une...

Notre sélection pour vous