samedi, septembre 18, 2021

Animosité, sadisme, dépersonnalisation : la société sénégalaise aurait-elle affaire à des psychopathes qui tuent de sang-froid ?

Ne ratez pas!
Le constat est unanime. Des séries de meurtres avec une telle atrocité ou disons animosité sont de plus plus fréquentes dans la société. La plupart de ces victimes sont des femmes qui sont portées disparues, puis retrouvées quelques jours après, assassinées, parfois décapitées et jetées dans une zone reculée. Des hommes aussi subissent de temps en temps le même sort.Ce phénomène a créé une psychose dans la société. Un micro-trottoir a permis de percevoir le degré de traumatisme de certains citoyens qui avouent leur terreur face à cette situation.

Une analyse scientifique et experte d’un sociologue évoque les causes probables de ce phénomène.

Selon le Pr Abdou Khadre  Sanogo, l’instinct animal a pris le dessus chez certains, ce qui les poussent à commettre des actes de pure barbarie, voire d’une bête sauvage. Dans leur jargon il parle de dépersonnalisation.

Ces personnes  marginalisées et arrachées à la vie,  sont souvent victimes de harcèlement, ou même recevaient au préalable des menaces qui ont précédé cet acte. C’est du moins l’hypothèse de la secrétaire exécutive de l’association des juristes du Sénégal. Coumba Guèye Ka appelle et conscientise la population afin qu’elle ne banalise aucune forme de menace. L’association est disposée à entamer des procédures pour défendre toute personne confrontée à ce genre de situation. D’ailleurs un numéro vert est mis à la disposition de tous pour les contacter gratuitement.

DakarActu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

MACKY SALL ‘’La corruption porte atteinte à la morale, à l’État de droit…’’

L’Ofnac a organisé hier un forum de partage sur la Stratégie nationale de lutte contre la corruption (SNLCC). Une rencontre...

Notre sélection pour vous