vendredi, juillet 30, 2021

Promotion de l’abandon des MGF : la jeunesse du sud lance un projet de sensibilisation !

Ne ratez pas!

Les acteurs de la lutte contre l’excision et les mariages d’enfants peuvent désormais compter sur les jeunes des régions de Kolda et Sédhiou pour mener ce combat en Casamance. Le réseau des jeunes pour la promotion de l’abandon de la mutilation génitale féminine et les mariages précoces viennent de lancer le « programme de sensibilisation pour la santé et les droits des femmes, adolescents et enfants » dans la capitale du Fouladou, ce jeudi 17 juin.

Ce projet d’une durée de 18 mois   vise à « réduire le taux des mutilations génitales féminines et des mariages d’enfants dans les régions de Kolda et Sédhiou », a indiqué Hyacinthe Coly, le secrétaire exécutif de ce réseau.

A cet effet, une quarantaine de jeunes animateurs de ce projet, issus des mouvements et associations des deux régions ciblées, viennent d’être formés sur la communication sociale pour un changement de comportement avec l’approche « Ne pas nuire », a-t-il poursuivi.

Avant de précise que « ce programme sera mis en œuvre par les jeunes avec les jeunes et pour les jeunes » avec bien entendu l’accompagnement du Ministère de la Jeunesse à travers ses services déconcentrés.

L’inspecteur régional de la jeunesse de Kolda trouve ce programme « très pertinent ». Pour Moussa Diallo, il arrive à point nommé  car « les mutilations génitales féminines, les mariages d’enfants et tout ce qui tourne autour de la vulnérabilité de la gente féminine sont des réalités au niveau de la zone sud ».

En effet, « la prévalence de l’excision est de 63,6 % à Kolda et 75,6% à Sédhiou ». Au même moment, les mariages d’enfants sont encore légion au Fouladou avec un taux de 68%, selon les données partagées lors de la présentation de ce projet.

Toutes choses qui font que  l’Inspecteur Moussa Diallo promet son accompagnement à ces jeunes acteurs. Non sans appeler à la mobilisation de tous les acteurs pour que ce programme puisse réussir ses missions en Casamance.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Le pass sanitaire bientôt étendu aux lieux de la vie courante en France: « C’est inadmissible »

Le pass sanitaire entre en vigueur ce 9 août en France. Malgré le mécontentement des français face à cette...

Notre sélection pour vous