Bocar Diongue,  APR : « si Moussa Sy est choisi, la commune va basculer et le président  sera sanctionné »

0

Les élections locales s’annoncent rudes pour la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY). Alors que le chef de l’Etat préconise une liste unique, des voix s’élèvent pour le mettre en garde contre tout parachutage.

C’est le cas aux Parcelles Assainies où les partisans d’Amadou Ba sont sur le pied de guerre. Pour Bocar Diongue, responsable APR de la commune, un choix du président porté sur Moussa Sy va être fortement sanctionné.

« Si le président choisit le ministre Amadou Ba on ne peut que s’en réjouir. S’il désigne cependant Moussa Sy, moi Bocar Diongue, personnellement je ne vais pas voter pour lui. Pourquoi je vais le faire ? Pourquoi soutenir Moussa SY ? Je ne le ferai pas parce que ce qui nous intéresse c’est d’abord les Parcelles Assainies. Lorsqu’il s’est agit de l’intérêt de notre leader, le président, on s’est battu pour lui. Aujourd’hui, c’est l’intérêt des Parcelles et nous allons choisir le meilleur profil », déclare-t-il sur le plateau de Walf TV.

Selon Bocar Diongue, les Parcelles Assainies veulent un changement et l’ont clairement affirmé. « Si on s’entête à choisir ailleurs, on va voter ailleurs », ajoute-t-il.

L’ancien ministre des Affaire étrangères Amadou BA a d’ores et déjà annoncé sa candidature. Seulement, Moussa Sy, maire sortant qui a rejoint la mouvance présidentielle, n’a pas encore dit son dernier mot.

WalfNet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here