mercredi, juillet 28, 2021

Lutte contre le paludisme : l’ONG PLAN arme les jeunes pour sortir Kolda de la zone rouge

Ne ratez pas!

L’ONG Plan International et le district sanitaire de Kolda unissent leurs efforts pour combattre le paludisme au Fouladou. Dans ce sillage, 20 jeunes et adolescents dont 16 filles du département de Kolda viennent de bénéficier d’une session de formation de trois jours à la Région Médicale. C’est  pour qu’ils puissent dérouler des activités de terrain afin d’aider à promouvoir l’utilisation des MILDA ainsi que le respect des mesures barrières contre la covid 19 dans ce contexte de pandémie.   

L’enrôlement de Kolda dans ce programme n’est pas fortuit. Il se trouve que la région fait partie de la zone rouge dénommée KKT (Kédougou-Kolda-Tambacounda), « Une zone à incidence palustre extrêmement élevée », a indiqué la coordonnatrice du Projet « Global Fund » de lutte contre la tuberculose et le paludisme dans la zone sud pour le compte de PLAN International.  Ainsi, cette formation est-elle initiée au profit de ces jeunes et adolescents issus des milieux défavorisés du Fouladou pour qu’ils puissent « sensibiliser leurs pairs et apporter la bonne information aux communautés afin de changer la donne au niveau des ménages », a précisé Mariama Kitane Diouf.

Lui emboitant le pas, la coordonnatrice départementale des clubs de jeunes filles se félicite du choix porté sur leurs structures pour faire partie des bénéficiaires. Pour Hassy Diamanka, l’ONG PLAN a bien fait de penser à cette composante jeune pour la mettre au cœur de ce combat. Car, « les jeunes constituent la relève, de futurs responsables de famille » qu’il faut préparer pour apporter  le changement  comportemental dans leur milieu. Dans la même veine Bababacar Sy coordonnateur du centre conseil pour adolescents de Kolda renchérit : « si la future mère est renforcée, c’est toute la communauté qui est renforcée ». « On vous attend au niveau des villages les plus reculés pour donner la bonne information », s’est-il adressé à ces jeunes leaders.

Des jeunes à qui l’ONG PLAN a confié tout un paquet d’acticités de sensibilisation. Activités composées de « 6 causeries, 150 visites à domiciles et des émissions radiophoniques » entre autres, a indiqué Mariama Kitane Diouf au terme de cette session de formation.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

JOURNAL 20H DU MERCREDI 28 JUILLET 2021

RTS1 est la première Chaîne de Radiodiffusion Télévision Sénégalaise.

Notre sélection pour vous