Le Forum civil veut le prix officiel de l’avion présidentiel : « On ne peut plus continuer à infantiliser les citoyens »

Ne ratez pas!

Le Forum civil veut voir plus clair dans les conditions d’acquisition de l’avion présidentiel. Son coordonnateur affirme qu’on connait les dépenses injectées dans le système éducatif et le gouvernement communique sur les exonérations aux journalistes. Il en est de même des financements dans le monde rural. «L’avion présidentiel étant un bien des contribuables, ces derniers ont le droit de connaitre le montant qui a été injecté et le montage financier qui a été fait pour son achat», affirme Birahime Seck qui s’exprimait, hier, lors de l’ouverture d’une formation sur la transparence et la redevabilité dans les marchés publics. 

Le gouvernement du Sénégal a produit un communiqué concernant l’avion. Mais le Forum civil reste sur sa faim. «Tout achat public doit passer par la Dcmp, organe de contrôle a priori. Le gouvernement l’a-t-il saisi ? Ce sont des questions légitimes. L’avion a-t-il été acquis sur la base d’endettement ou sur fonds propres, à travers le Trésor public», s’interroge le coordonnateur du Forum civil. Pour lui, cet achat est en «parfaite antinomie» avec l’axe trois du Pse qui consacre la bonne gouvernance. «On ne peut plus continuer à infantiliser les citoyens en leur disant qu’on ne peut pas vous donner les coûts. Un montage financier n’est jamais secret, à plus forte raison s’il s’agit de l’argent du contribuable», dit-il.

Le Forum civil exhorte les autorités à dire les structures techniques qui ont donné leur avis sur la vétusté de l’avion. «Quel est l’avis technique qui justifie la vétusté de cet avion qu’on veut vendre», s’interroge Birahime Seck, ajoutant que l’argent du contribuable est organisé par des règles établies par le législateur. D’après lui, on ne peut plus continuer à infantiliser les citoyens en voulant se cacher derrière le secret. «On ne peut pas aller à l’extérieur pour s’endetter à coup de milliards  et revenir dire qu’on ne peut pas nous informer sur le coût d’un bien qui appartient au contribuable. On interpelle le Parlement pour connaitre la vérité», insiste-t-il, ajoutant qu’il est important que le gouvernement donne les montants des coûts d’entretien et le rapport de l’entretien de Pointe Sarène, le coût des aéronefs loués.

WalfNet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

REMISE GILETS 4

Notre sélection pour vous