lundi, septembre 27, 2021

Dr Sané sur l’affaire de l’hôpital de Linguère : « il ne faut pas d’avance désigner des coupables… »

Ne ratez pas!

Le SAMES de Kolda qui vient de boucler une grève de 48h décrétée par son bureau national exige que  toute la lumière soit faite  dans l’affaire de l’hôpital de Linguère.

Le Secrétaire Général de la section locale avertit : « il ne faut pas d’avance désigner des coupables  avant les conclusions de l’enquête. Nous sommes contre un procès partial ».

Il poursuit que cette affaire révèle à suffisance que  « les agents de santé sont aujourd’hui victimes des sacrifices consentis en acceptant de travailler dans des conditions difficiles et des services hors normes pour satisfaire les populations ».

Désormais, «  nous exigeons que nos conditions de travail soient améliorées », a-t-il fait savoir dans un entretien accordé à la radio Paradise FM

D’ailleurs,  c’est une des doléances de cette grève observée ces dernières 48h. « Une grève suivie à 100% dans les districts. Mais aussi observée par la majorité du personnel de l’hôpital régional », a-t-il précisé en attendant l’évaluation finale  prévue dans les prochains jours.

Ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous