Insertion des jeunes : Mody Guiro invite Macky Sall à mettre l’accent sur des projets porteurs d’emplois

0
Le représentant des centrales syndicales n’a pas usé de la langue de bois pour faire comprendre au président de la République du Sénégal, la fatigue que la jeunesse de son pays vit actuellement. « Cette jeunesse est fatiguée parce que la conjoncture internationale avec ses répercussions dans nos économies se fait sentir par nos populations particulièrement par les jeunes qui constituent aujourd’hui près de 70%. Mais il faut dire à cette jeunesse que le problème de l’emploi n’est pas un défi spécifique à notre pays, c’est un défi mondial », a soutenu Mody Guiro.À l’en croire, la pandémie a fait perdre, aujourd’hui, près de 500 millions d’emplois et un milliard d’individus sont impactés dans le monde. « Ce, pour dire que l’État à lui seul ne peut pas répondre aux besoins ni à l’exclusivité des besoins en matière d’emplois. Mais en tant que responsable et manager de notre politique économique, il a la charge de donner l’espoir à tout le monde et de faire en sorte que chaque jeune puisse garder l’espoir de trouver un emploi décent. »

Pour ce faire, il pense qu’il faut créer un « emploi attractif et incitatif pour favoriser encore l’investissement privé, pour accompagner les efforts du gouvernement qui permet non seulement de booster l’emploi, mais de porter notre économie et l’attractivité de notre pays à d’autres niveaux. Et aussi mettre l’accent sur la transformation structurelle de notre agriculture, développer la transformation de nos produits et accepter de consommer ce que nous produisons. »

Le représentant des centrales syndicales qui s’exprimait lors du Conseil présidentiel pour l’insertion et la création d’emploi des jeunes a, durant son allocution, insisté sur les moyens de permettre aux jeunes d’avoir les chances de réussite. Il a aussi mis l’accent sur l’accompagnement du secteur informel par des mesures incitatives pour permettre la formalisation de l’économie informelle qui est un secteur pourvoyeur d’emplois.

Poursuivant, Mody Guiro invite le président de la République à agir sur les coûts des facteurs de production et aussi à mettre l’accent sur des projets porteurs d’emplois. C’est la dynamique qu’il faudrait avoir.

Rappelant les conséquences de la pandémie, le représentant des centrales syndicales invite encore le président à réfléchir sur le cas des jeunes victimes de licenciement avec des charges familiales. « Nous pensons qu’il est bon de trouver des mécanismes ou des mesures pour accompagner ces jeunes et faire aussi en sorte que leurs engagements soient respectés. »

Cependant, Mody Guiro invite les jeunes à « ne perdre jamais l’espoir, à ne baisser jamais les bras et de rester debout. Car, dit-il, l’avenir du Sénégal est entre vos mains. »

DakarActu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here