Semences d’arachide : Plus de 14 mille tonnes disponibles dans la région de Kolda.

0

La campagne arachidière 2021/2022 ne souffrira pas du tout d’une quelconque rupture ou pénurie de semences d’arachide. C’est une assurance du chef de service régional de l’agriculture de Kolda qui a effectué  une visite de terrain ce mercredi 21 avril au niveau quelques points de collecte de la région en compagnie du coordonnateur  de la SEDAB à Kolda. Une société privée spécialisée dans la distribution de semences et d’intrants agricoles.

A ce jour, sur les 192 points de collecte gérés par des opérateurs semenciers qui travaillent pour le compte du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural, « on a pu collecter 6 993 tonnes de semences certifiées et 5 190 tonnes de semences écrémées », a informé le DRDR de Kolda lors du point de presse animé conjointement avec le responsable de la SEDAB au terme de cette mission de suivi et de vérification des engagements pris par les opérateurs semenciers.  Soit un cumul de 12 183 tonnes d’arachide.

Avec ce niveau de collecte, «  la commande de l’Etat est entièrement satisfaite. Ces fournisseurs ont déjà reçu les notifications », a indiqué Ibrahima Mamadou Ba.  Puis, poursuit-il, « au regard de la configuration de l’hivernage dernier, ces semences sont de bonne qualité et ont un taux de germination qui dépasse les 80% », se félicite le patron de l’agriculture de Kolda qui cite ainsi les résultats de l’analyse faite par le laboratoire de semences de Kolda ».

Lui emboitant le pas le coordonnateur de la SEDAB de Kolda indique que sa société a collecté cette année 2 525 tonnes de semences certifiées, toutes variétés confondues. Daha Baldé de rappeler à cette occasion que le défi de son entreprise,  c’est de permettre à tous les paysans du Fouladou d’avoir accès aux semences de qualité pour booster la production.

En somme,  14 708  tonnes de semences d’arachide sont disponibles dans la région de Kolda. Toutes ces quantités seront ventilées d’ici le 20 mai prochain  au niveau des points de cession ouverts dans la région.  S’y ajoute  les quantités gardées par certains producteurs. Ce qui écarte toute possibilité de manque de semences lors de la prochaine campagne, ont rassuré les deux acteurs.

ismaila.mansaly@koldanews.com   

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here