Macky appelle à la vigilance, ses partisans multiplient les meetings : PASTEF Mermoz-Sacré-Cœur relève le paradoxe

0

Même si le leader de PASTEF ne s’est pas encore prononcé sur le discours à la Nation  du président Macky SALL, faite à la veille de la fête de l’indépendance, son parti ne reste pas silencieux.

En effet, le coordinateur de PASTEF Mermoz-Sacré-Cœur, Thierno Aly SY, qui a commenté ledit discours, estime que le chef de l’Etat a donné une batterie de promesses et a fait un appel à la vigilance alors que ses partisans montrent le contraire. « Le discours du président est un chapelet de vœux pieux mais qui tranche malheureusement avec les actes qu’il pose », estime-t-il dans un entretien avec Vox Populi.

« On l’a entendu demander aux Sénégalais de redoubler de  vigilance par rapport à la pandémie (…) mais ce sont ces partisans qui ces derniers temps organisent des meeting politiques où  aucun geste barrière n’est respecté”, déplore Thierno Aly SY.

Poursuivant l’analyse du discours présidentiel, le coordinateur de PASTEF Mermoz-Sacré-Cœur trouve que ce sont de nouvelles promesses qui ne connaîtront pas un début de matérialisation.  Sur la cohésion nationale et l’équité territoriale, Macky SALL, après avoir sillonné le pays en 2012, et promis monts et merveilles aux populations rurales, tenu des conseils présidentiels dans toutes les régions du Sénégal avec des promesses de centaines de milliards, n’a respecté aucun de ses engagements. Pendant ce temps, les discours xénophobes tenus par ses partisans en toute impunité, font planer de sérieuses menaces sur notre cohésion nationale. Les milliards promis aux jeunes pour lutter contre leur sous-emploi, ne serviront, à mon avis, à rien, tant que l’on ne mettra pas une bonne politique de la jeunesse en amont», déclare-t-il.

WalfNet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here