Politique : Khady Diaw tire sur le BP de l’APR Kolda : « Cette équipe a montré ses limites… »

0

La « lionne de Sikilo », toutes griffes dehors,  s’attaque au bureau politique de l’APR de Kolda qui a pris récemment la résolution de reconduire les équipes politiques de 2014 lors des prochaines locales. Pour Khady Diaw, «  ce bureau politique a montré ses limites. Il s’illustre par le copinage et le népotisme », a-t-elle confié à Koldanews.

Le Bureau Politique de l’APR à Kolda a fait part de sa volonté de reconduire à la mairie et au conseil département de Kolda les équipes politiques de 2014. Qu’en pensez-vous?

J’ai constaté comme vous à travers la presse et les réseaux sociaux qu’un soi-disant bureau politique s’est réuni pour choisir les candidats de la coalition présidentielle aux élections locales. Mais je voudrais souligner la léthargie notée dans cette coalition. Ce soi-disant bureau au lieu de fédérer toutes les forces vives continue la pratique malsaine de division en écartant tous les leaders. Ce groupe ignore et continue d’ignorer tout le monde je me demande pour quelle raison et au nom de quoi.  Quel  titre ont-ils pour s’arroger le droit de convoquer ce bureau à l’insu de tous. Même les leaders capables de conduire à une victoire éclatante ne sont pas informés, il n’y a pas eu de discussion préalable avec des ténors comme Sanoussi, Mameboy, Mor Talla, Alpha et d’autres y compris le ministre. J’attire l’attention du président de la coalition des leaders que ce bureau n’existe que de nom car je ne me rappelle d’aucune convocation émanant de ce bureau pour des activités dans le but de remobiliser ou de redynamiser la coalition. Au niveau national le benno en tant qu’appareil politique existe, mais au niveau local il n’est que l’ombre de lui-même. Nous avons fait beaucoup d’efforts pour ce parti et nous n’accepterons pas ce travail clanique qui a conduit à affaiblir le benno à Kolda. Nous prenons l’opinion public à témoin sur ce qui est en train de se faire et disons non, ça suffit cette pratique. Je comprends leur position, ils savent que la population est en train de regarder ailleurs, c’est pour cette raison qu’ils cherchent à manipuler. Malgré les faveurs obtenues, cette équipe a montré ses limites et s’illustre par le copinage et le népotisme. On ne reconduit pas un soi-disant bureau qui a montré son incapacité à fédérer les forces de la coalition. La population a tout compris et a vu que cette équipe tâtonne. En plus c’est à la population de choisir. A quoi sert de danser avant la musique? De toutes les façons, l’actuel ministre doit prendre ses responsabilités et aller vers la fédération de toutes les forces de la coalition. Car, je pense qu’il doit tirer les enseignements de cette situation.

Qu’est-ce que vous comptez faire face à cette situation ?

Il faut repartir sur une base saine, informer et impliquer toutes les parties prenantes pour établir un bureau qui prendra en compte toutes les sensibilités. Nous n’accepterons pas cette pratique sournoise effectuer en 2014, il faut savoir que le contexte n’est pas le même. D’ailleurs, ils doivent s’en rendre compte avec la défaite du benno dans la commune de Kolda lors des dernières élections législatives. Ces méthodes claniques ne prospèrent pas et cette mesure ne passera pas

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here