jeudi, septembre 23, 2021

Médina Yoro Foula : les bénéficiaires du PACERSEN réceptionnent 10 vaches laitières

Ne ratez pas!

Le Projet d’Appui à la Réduction de la migration à travers la création d’Emplois Ruraux au Sénégal (PACERSEN) contribue au développement de la filière laitière au sud pays. Les bénéficiaires de la ferme villageoise Naatangué laitière de Saré Yoro Bouka dans la commune de Kéréwane, département de Médina Yoro Foula viennent de recevoir 10 vaches laitières pleines de race jersiaise importées de la  France. La cérémonie de réception de ces bêtes a eu lieu ce lundi 15 février sous la présidence du Préfet Aliou  Badara Mengue.

Selon le co-directeur du PACERSEN, « l’introduction de ces races exotiques pures va contribuer à l’amélioration de  la qualité génétique des bovins de la zone sud avec de meilleurs rendements de la production laitière ». Ainsi, « cette activité va permettre à chacune des 30 personnes qui travaillent dans cette ferme d’avoir en moyenne un revenu mensuel de 1 500 000 F », ajouté Aliou Gaye.  

Autre opportunité de création de richesse qu’offre cette ferme intégrée, « avec la composante horticole,   chaque bénéficiaire peut se retrouver à la fin de l’année avec un peu  plus de 1 000 000 FCFA de revenu », a poursuivi  M Gaye. Ce qui, selon lui, va contribuer à la réduction de la migration irrégulière et à combattre la pauvreté dans la zone d’intervention du projet.

Du côté des bénéficiaires, on se félicite de ce projet innovant qui, de l’avis d’Abdoulaye Sambou, constitue « une réponse concrète et pertinente à l’épineuse question du chômage des jeunes et de l’émigration clandestine ». Ainsi, a-t-il promis que les bénéficiaires vont jouer pleinement leur partition afin  que ce projet puisse atteindre les résultats escomptés.

A noter que 200 000 000 CFA sont investis dans cette ferme de Saré Yoro Bouka dotée d’étables modernes et d’un système d’irrigation goutte-à-goutte qui lève la pénibilité des travaux. Ce qui va permettre aux bénéficiaires de mener les activités prévues 12 mois sur 12, selon le co-directeur du PACERSEN.

Il rappelle que son projet est  financé par le fonds fiduciaire d’urgence de l’Union Européenne à hauteur de 6 500 000 000 F. Il est mis en œuvre par l’AECID en partenariat avec l’ANIDA.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Le leader indépendantiste catalan Carles Puigdemont arrêté en Italie

(Belga) L'ex-président indépendantiste catalan Carles Puigdemont, en exil en Belgique depuis 2017 après la tentative de sécession de la...

Notre sélection pour vous