Contentieux sur le foncier à Ndiéyène Sirakh : Les populations s’opposent au bradage de leurs terres moyennant des frais de bornage à 100 000 FCFA

0
Les populations de la localité de Kaba Guinaw Rail dans la commune de Ndiéyène Sirakh n’entendent pas céder à la pression de l’équipe municipale et de leur maire.
Lesquels, les somment de s’acquitter chacun d’un montant de 100 000 mille francs à titre de frais de bornage pour pouvoir bénéficier d’une parcelle à usage d’habitation.
Une sommation qu’elles ne perçoivent pas d’une bonne oreille puisque non seulement les frais ne sont pas à leur portée, mais aussi que les terres qui ont été morcelées ne sont rien d’autre que leur lieu de culture. Ce sont des champs qu’elles ont exploités depuis trop longtemps et qu’elles ont hérités de leurs parents. Quid du délai qui leur est imparti puisque les opérations d’affectation des parcelles vont commencer dès ce dimanche, un jour non ouvrable?
Quant au coordonnateur du mouvement And Suxali Ndiéyène Sirakh, Fallou Bar, il fera savoir que « même les propriétaires terriens qui sont ceux qui exploitent ces espaces, ne peuvent bénéficier de parcelle sur leur terres; ils devraient au moins bénéficier d’une réduction sur les frais de bornage ».
À cela s’ajoute, dit-il, que les autorités municipales ne sont pas habilitées à recevoir un seul franc des populations. Cette prérogative, explique-t-il, relève de la compétence du trésor public. En conséquence, dit-il, ils interpellent le chef de l’État pour qu’une solution soit apportée à ce problème dans les meilleurs délais.
DakarActu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here