Incidence du paludisme : Kolda reste dans la zone rouge avec 181 cas pour 1000 habitants. (MCR)

0

Malgré les nombreux efforts déployés par l’Etat et ses partenaires dans la lutte contre le paludisme à travers le PNLP, cette pathologie continue de sévir avec beaucoup d’acuité, au sud du pays.

En effet, «  la région de Kolda reste dans la zone rouge avec 181 cas pour 1000 habitants », a indiqué le Médecin de Chef de Région.  Dr Yaya Baldé a fait part de l’incidence du paludisme à l’occasion de la journée de reconnaissance des jambars de la lutte contre la maladie  organisée  récemment dans la capitale du Fouladou 

Le MCR de poursuivre que cette bande sud qui s’étend  de Kolda à Kédougou en passant par Tambacounda concentre,  à elle seule, « plus de 60% des cas de paludisme du pays ».

Toute chose qui fait dire à l’autorité sanitaire que le combat contre le paludisme reste une priorité dans cette zone où la disponibilité des moustiquaires n’est plus un défi. Selon Dr Yaya Baldé,  le bat blesse plutôt au niveau de l’utilisation de ce moyen  préventif efficace.

D’où son appel au respect scrupuleux de la règle des « trois T ». Dans la même veine, le troupe théâtrale Jallaba qui a produit un sketch à cette occasion incite à l’utilisation de la moustiquaire à travers son message « Sanké ou Kassanké ».

Autrement dit, il faut dormir sous moustiquaire, si non c’est le linceul qui viendra te couvrir.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here