Démarrage avorté de la distribution de l’eau à Nguékhokh : Le député-maire Pape Songhé Diouf met les DG de la Sones et Sen’ Eau devant leurs responsabilités

0
Le DG de la Société Nationale des Eaux du Sénégal, Charles Fall, avait apporté des précisions sur le manque d’eau dans la commune de Nguékhokh. Il avait soutenu des aspects techniques dans le retard de l’approvisionnement en eau des populations. Ce dernier avait fait savoir que 1.500 branchements sociaux et 53 kilomètres de réseaux avaient été installés dans la commune. Selon lui, le démarrage de la distribution initialement prévu le 1 er septembre 2020, posait problème. C’est ce qui a déclenché la colère du Maire Pape Songhe Diouf.Il a accusé les deux sociétés en charge de l’eau d’avoir arrêté le travail de l’organe de gestion des forages, Agifor, et d’avoir même pris possession de ses locaux sans pour autant être capables de respecter leur promesse. « Vous aviez annoncé le démarrage de la distribution de l’eau le 1er septembre. Et jusque-là rien », s’est étranglé le maire.

Selon l’édile de Nguékhokh, de par sa solidarité et son engagement inébranlable de servir les  habitants de la ville, la mairie prend en charge les frais d’électricité et de carburant à la place des populations pour combler le manque d’eau dans la commune. Il a ajouté que les populations n’ont besoin que de cette ressource vitale qui est un droit pour chaque sénégalais.

« Les populations ne peuvent plus patienter en raison des aspects techniques que vous nous servez. C’est vous-même qui avez dit que le travail est achevé. Sen ’eau doit dire aux populations ce qui en est réellement dans cette affaire, au lieu de justification sans motif légal et encore moins convaincante », a-t-il martelé pour finir.

DakarActu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here