Marché monétaire de l’UMOA : Le Sénégal lève 80 milliards F CFA

0

Le Sénégal est parvenu le 15 janvier 2021 à lever 79,8 milliards FCFA auprès des investisseurs de l’UMOA à l’issue de ses émissions d’obligations assimilables du trésor (OAT) de valeur nominale unitaire de 10 000 FCFA et de maturité 3 ans et 5 ans sur le marché régional.

Ces obligations, associées à des taux d’intérêt de 5,60% et 5,70% selon la durée de la maturité, ont séduit plus d’une dizaine d’investisseurs qui n’ont pas hésité à proposer 84,81 milliards FCFA contre 75 milliards FCFA initialement sollicités par le pays, ce qui correspond à un taux de couverture de 113,07%.

Les plus importantes soumissions sont bien évidement venues des investisseurs sénégalais qui ont soumissionnés 44,85 milliards FCFA. Les investisseurs du Burkina Faso ont proposé 12,2 milliards FCFA et ceux en provenance de la Côte d’Ivoire ont soumissionné 10,7 milliards FCFA.

Au terme des adjudications faites sur l’OAT de 3 ans, le prix marginal de l’obligation est ressorti à 9 973 FCFA et le prix moyen pondéré à 9 995 FCFA. Pour ce qui est des adjudications faites sur les OAT de 5 ans, le prix marginal de l’obligation est ressorti à 9 850 FCFA et le prix moyen pondéré à 9 922 FCFA.

Soulignons que l’année dernière pour ces mêmes titres (OAT) et mêmes maturités (3 ans et 5 ans) les coupons associés étaient plutôt 5,85% et 6,00% respectivement, légèrement au-dessus de ceux proposés lors de cette première émission du Sénégal. Le repli de ces taux pourrait s’expliquer par une sur liquidité sur le marché monétaire de l’UMOA du fait de la politique monétaire de la BCEAO fixant les taux de refinancement à 2,00%.

Sikafinance

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here