jeudi, juillet 18, 2024

Manque d’électricité au CFP de Dabo : Enseignants et élèves crient haro sur l’Etat!

Ne ratez pas!

Un établissement sans électricité où les enseignements-apprentissages se limitent essentiellement  à la théorie, le centre de formation professionnelle de Dabo  créé en 2015 va mal.  Enseignants et élèves très en colère ont décidé d’observer un arrêt de travail ce mardi pour se faire entendre et exiger de l’Etat de meilleures conditions d’apprentissage.

« Un centre de formation professionnelle ne peut pas fonctionner sans électricité », a martelé la Directrice du CFP de Dabo, Madame Mouskoto Touré.

Ce manque d’électricité a porté préjudice aux apprenants  puisque cela impacte négativement sur leurs performances. « L’année dernière, nos candidats au CAP avaient été pénalisés à cause d’une machine qu’ils ne savaient pas manipuler. Le mal dans cet établissement est que seule la théorie reste possible. Les élèves ne peuvent pas pratiquer, faute d’électricité », a déploré avec amertume un des formateurs M Papa Gallo Sidy Diop.

C’est pourquoi, la communauté éducative de centre  invite l’Etat et les collectivités territoriales polarisées de régler cette question préoccupante dans les meilleurs délais.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

Volodymyr Zelensky invité d’un conseil des ministres extraordinaire vendredi à Londres

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky participera vendredi à un conseil des ministres exceptionnel à Londres, et informera les plus...

Notre sélection pour vous