Antoine Diome masque tout le monde par force

0

Quarante huit heures après la décision du Président Macky Sall de décréter l’état d’urgence assorti du couvre-feu dans les régions de Dakar et de Thiès qui sont maintenant les épicentres de la progression du coronavirus, c’est au tour du ministre de l’Intérieur de corser la mesure.

Hier, en conférence de presse en compagnie de son homologue de la Santé, Antoine Diome a indiqué, à travers un arrêté qu’il a lui-même signé que l’état d’urgence ne va pas se limiter seulement à enfermer les populations chez elles à partir de 21 heures mais aussi  que le port de masque va être obligatoire dans tout le pays. «Afin de limiter la propagation du coronavirus, est prescrit pour une durée de trois mois sur l’ensemble du territoire national, le port obligatoire du masque de protection dans les lieux publics et privées», soutient-il. Faisant dans le détail,  M. Diome parle de voie publique ; des services de l’administration publique quel qu’en soit le mode de gestion ; des services du secteur privé ; des lieux de commerce, des moyens de transport public et des moyens de transport privé transportant  au moins deux personnes.

En outre, le locataire de la place Washington a interdit les «cortèges, défilés, rassemblements et manifestations sur la voie publique, les réunions publiques et privées, baptêmes, mariages, réceptions et les manifestations religieuses». Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, Antoine Diome a fait savoir que les groupements ou rassemblements dans les lieux pouvant accueillir du public sont proscrits. Il cite les hôtels, les salles de spectacles, les dancings, les bars, les cafés, les salons de thé, les plages, les marchés hebdomadaires ainsi que les terrains et salles dédiées au sport.

WalfNet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here