Surtaxé l’arachide pour décourager les Chinois : la nouvelle formule du gouvernement

0

 La tournure prise par la vente l’arachide inquiète le gouvernement. Il faut dire que les producteurs ont tourné le dos aux acheteurs et huiliers nationaux qui achètent le kilo à 250 francs, conformément au décret présidentiel, au profit des négociants chinois qui proposent le prix du kilo d’arachide à 300 francs Cfa.

«Le chef de l’Etat a, en outre, insisté sur l’impératif de préserver l’outil industriel national, en particulier Sonacos et les autres huiliers, qui contribuent fortement à la croissance et à la création d’emplois permanents et saisonniers sur le territoire national. Le chef de l’Etat demande, à cet effet, au ministre des Finances et du Budget, de veiller à l’application effective de la surtaxe à l’exportation de l’arachide dans le but de maintenir les objectifs de collecte et de trituration de Sonacos et des autres huiliers», lit-on dans le communiqué du Conseil des ministres. En outre, Macky Sall qui a rappelé au gouvernement que la campagne de commercialisation agricole, demeure une période essentielle et sensible de la vie économique et sociale de notre pays, a indiqué l’importance primordiale qu’il accorde à son bon déroulement, particulièrement au niveau des zones de production arachidière et points de collecte du Sénégal. Il a, à cet effet, demandé au gouvernement de prendre les dispositions et mesures d’accompagnement appropriées pour assurer, sur le terrain, le déploiement stable et le contrôle systématique des opérations de la campagne. Macky Sall a, dans cet élan, demandé aux ministres concernés de travailler en parfaite synergie avec l’administration territoriale (gouverneurs, préfets, sous-préfets et services techniques déconcentrés), en vue d’un suivi permanent des opérations de collecte et de commercialisation de l’arachide.

walf-groupe.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here