Me El Hadji DIOUF lâche Kara : « Si on n’est pas payés, on ne va pas les défendre»

0

Les disciples de Serigne Modou Kara, placés sous mandat dépôt lundi 7 décembre 2020, vont devoir chercher un autre avocat que Me El Hadji DIOUF pour se défendre.

Ce dernier indique avoir laissé tomber l’affaire pour deux raisons. La première est pécuniaire. La robe noire soutient avoir été sollicitée par des proches du marabout pour défendre les mis en cause interpellés par la gendarmerie dans les centres de redressement. Seulement, indique Me El Hadji DIOUF, une semaine après, ils ne sont toujours pas payés. «On ne peut pas défendre ces jeunes. Si on n’est pas payés, on ne va pas les défendre», déclare l’avocat dans les colonnes du journal LeQuotidien.

L’autre raison évoquée par Me El Hadji DIOUF, c’est la sortie de Serigne Modou Kara lui-même. A en croire, l’avocat, en déclarant avoir confié le dossier à Khadim Rassoul, le marabout les a de facto écartés. «Kara a dit qu’il n’a pas besoin d’avocats et que sa seule référence c’est Cheikh Ahmadou Bamba», explique Me DIOUF.

A noter que Me Bamba CISSE, au même titre que Me El Hadji DIOUF, a été sollicité pour défendre les mis en cause. Et comme son collègue, lui également a décidé de laisser tomber.

WalfNet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here