Évaluation du pétrole et des énergies : 4325 villages électrifiés, le nombre de jour de coupures passe de 38 à moins d’un jour

0
Le marathon budgétaire à l’assemblée nationale est dans sa dernière tournure. Le 6 décembre 2020, c’était au tour du ministre en charge de la gestion du pétrole et des énergies, Aïssatou Sophie Gladima de passer devant les parlementaires pour convaincre sur le vote du budget de son département.Dans les débats, elle a exposé les résultats sur les efforts consentis par l’Etat pour l’amélioration du secteur énergétique.
D’abord sur la mise à niveau dans l’installation de puissance.

Elle est passée depuis 2012 de 500 à 1350 mégawatts. Pour ce qui est de l’accès universel à l’électricité, la stratégie du gouvernement a été payante. Les villages électrifiés ont connu un accroissement considérable avec 648 en 2012 à 4325 villages, un taux qui avoisine les 60% révèle Aïssatou Sophie Gladima.

Concernant les énergies renouvelables, elles sont passées de 0% à 34%. Le nombre de jours de coupures a également connu une baisse quittant 38 à moins d’un jour.

Pour le secteur de l’hydrocarbure, les premiers barils de pétrole et de gaz sont attendus en 2023. La promotion du contenu local sera un défi pour l’employabilité des citoyens, a rassuré le ministre.

Le projet de budget du ministère du pétrole et des énergies a été voté par la majorité parlementaire. Il est arrêté à 1.011,122 milliards Fcfa en autorisations d’engagement et 210,363 milliards Fcfa en crédits de paiement répartis entre quatre (4) programmes notamment l’Optimisation du système d’offre d’électricité, l’Electrification rurale et Energies renouvelables, la Sécurisation de l’approvisionnement en hydrocarbures et combustibles domestiques et enfin le Pilotage, Coordination et Gestion administrative.

DakarActu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here