samedi, juillet 24, 2021

Cheikh Diop SG de la CNTS FC à Vélingara « Nous sommes venus apporter notre solidarité aux travailleurs »

Ne ratez pas!

 Le secrétaire général de la CNTS FC  Cheikh Diop accompagné des secrétaires généraux du SADEF, du syndicat des mines et de la SDT-3 S  a  rencontré avant hier samedi  dans les locaux du centre touristique les camarades de Vélingara. Objectifs : s’enquérir des difficultés vécues par ces derniers  et leur apporter leur solidarité. 

Apres ziguinchor, Kolda, Cheikh  Diop le secrétaire général de la CNTS  FC   et compagnie était samedi dernier à Vélingara. Une visite qui entre dans le cadre da la vaste tournée qu’il a entamé à travers la région naturelle de la Casamance Devant les militants et autres syndicalistes venus l’écouter Mr Diop a justifié l’objet de sa tournée  «  Durant cette période de la pandémie de la covid 19 On ne  pouvait pas rester jusqu’ a la fin de  la  crise  sanitaire pour revenir voir  les travailleurs. Nous avons pensé  que nous devrions venir  pendant cette période de covid- 19 où  le mouvement  syndical, les travailleurs, les employeurs  bref, tous les secteurs :  de l’éducation , la santé  le secteur  informel ……    ont fortement subi les impacts de la covid  de façon très négative et diverse »  A –t-il d’emblée dit .Et de  poursuivre «  c’est  la raison pour laquelle ,nous avons programmé  une tournée nationale qui commence par la région  naturelle de la Casamance , Tamba et Kédougou  pour venir auprès de nos militants s’enquérir des difficultés  qu’ils ont vécu mais également   essayer de leur ’apporter notre solidarité, les  écouter pour que dans la perspective de la relance économique qu’on puisse en toute connaissance de cause porter les préoccupations de l’ ensemble  de travailleurs   et faire en sorte que, ces préoccupations soient prises en compte dans l’élaboration des politiques de relance » A –t-il laissé entendre .  Le secrétaire général du SADEF(syndicat autonome pour le développement de l’éducation et la formation )  Mbaye Sarr quant à lui   est revenu sur  les lenteurs administratives «  Partout ou nous sommes passés, la question des lenteurs administratives  est revenue .Un enseignant qui reste bloqué dans sa carrière  pendant 10 voir 15 ans , sans avancer c’est inadmissible et nous condamnons  le gouvernement du Sénégal d’avoir institutionnalisé  ce système de lenteurs qui perdure » A –t-il déploré Babacar Diouf

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous