Covid-19 : une plateforme des tests de diagnostic rapide au Sénégal

0
L’institut Pasteur de Dakar a lancé, ce lundi 16 novembre 2020, la plateforme des tests de diagnostic rapide à la Covid-19 et d’autres pathologies communément appelé Diatropix. Une initiative qui vise à améliorer l’accès au diagnostic des maladies épidémiques et les maladies tropicales négligées au Sénégal et en Afrique. Diatropix est la première plateforme à but non-lucratif de fabrication de tests de diagnostic rapide entièrement dédiée aux épidémies.https://www.youtube.com/watch?v=h6XcOqAn8AM

Venu présider la cérémonie de lancement de la plateforme de Diatropix, le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr a salué l’initiative de la mise en place de cette plateforme à but non-lucratif qui vise à promouvoir l’accès au diagnostic des maladies épidémiques et tropicales négligées. Abdoulaye Diouf Sarr avoue que c’est une remarquable innovation technologique basée sur un modèle économique pertinent et issu d’un partenariat crédible pour fabriquer au Sénégal des tests de diagnostic rapide fabriqué selon les normes industrielles internationales et à des prix très abordables.

À travers cette cérémonie, le maire de la commune de Yoff a démontré son engagement à mettre en œuvre la volonté du Chef de l’État de garantir à nos concitoyens un accès équitable aux services de santé, gage de développement durable de notre capital humain.

À cette occasion, M. Diouf a également souligné que la pandémie a mis en exergue le rôle central du laboratoire en cette période de pandémie. « Le laboratoire permet de mesurer quotidiennement l’évolution de l’épidémie, de confirmer les cas suspects  d’assurer le suivi des cas contacts, d’accompagner la prise en charge des patients », informe-t-il avant de faire savoir que le renforcement des laboratoires va contribuer à rendre l’ensemble du système de santé plus performant.

Durant la pandémie, révèle-t-il, le Sénégal a opté pour une approche multisectorielle et une stratégie décentralisée. Selon le ministre de la Santé, le dispositif a mis en place dans 39 centres de traitement de malades du Covid-19 répartis sur le territoire national, mais aussi des laboratoires à Dakar, à Kolda, à Touba, à Diourbel, à Kédougou, à Matam, à Tambacounda, à Richard Toll, à Ziguinchor, à Kaolack et à Thiès.

À en croire, Abdoulaye Diouf Sarr le Diatropix contribuera non seulement à renforcer le dispositif de riposte, mais aussi de l’étendre au niveau communautaire.

Quant à Amadou Alpha Sall, Administrateur Général de l’Institut Pasteur de Dakar, il a fait savoir que la plateforme Diatropix est une initiative à but non lucratif dont la mission principale est l’accès aux diagnostics en Afrique par le développement, la production et la distribution de tests de diagnostic rapide à condition qu’ils soient fiables, de haute qualité et surtout à des prix abordables. Il a listé les défis des tests de diagnostic rapide. Lesquels défis doivent être relevés par la mise en place d’une plateforme qui propose un modèle d’accès innovant visant à réduire les coûts.

Avec DakarActu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here