Alsény Baldé alias ZIKO : « Il nous faut freiner l’émigration suicidaire… »

0

L’artiste musicien Alsény Baldé dit Ziko a exprimé  sa vive préoccupation par rapport à l’émigration clandestine avec son lot important de jeunes restés dans les cimetières bleus ces derniers temps. C’est à l’occasion de la conférence qu’il a organisée ce samedi 7 novembre à Kolda dans le cadre de ses journées : « Culture et Développement ». Ceci,  pour mettre en œuvre son concept « Dream Senegal », ce rêve de  « Réussir Chez nous » que doit avoir tout jeune sénégalais, selon cet acteur culturel.

« Il nous faut freiner l’émigration suicidaire. Notre pays ne doit plus continuer à perdre ses bras valides en mer », a-t-il insisté lors de cette conférence organisée lors  de cette cérémonie d’honneur sur le thème : «l’entreprenariat et l’emploi une solution contre l’émigration clandestine ».

A l’issue de ce moment d’échange d’idées et de recherche de solutions à cette épineuse question, il ressort des travaux  que « l’entreprenariat »  reste la principale réponse à cette préoccupation compte tenu « des potentialités énormes » dont regorge la région. Toutefois, les participants soutiennent que cela doit être  soutenu par « les formations dans les métiers » et « la facilitation de l’accès au crédit » au profit des jeunes et des femmes.

Pour Ziko, l’Etat à lui seul ne peut pas tout faire.  Les privés doivent s’impliquer davantage dans le combat. Dans ce sillage, aucune stratégie n’est à négliger pour mettre fin à « ces voyages suicidaires » qui, selon lui,   risquent de compromettre l’émergence du Sénégal tant recherchée, si rien n’est fait.

C’est pourquoi, il compte démarrer une vaste campagne de sensibilisation et de communication sur « Réussir Chez Nous » qui est le nom de son nouveau single lancé pour contribuer au combat contre l’émigration clandestine. Au même moment, il fait usage de la pédagogie par l’exemple pour montrer à la jeunesse des modèles de réussite d’ici. Lors de ces journées, Younoussa Mballo coordonnateur national du PROVALE  et parrain de cette manifestation a été offert en exemple. Dans la même veine,  ce promoteur culturel a fini d’installer ses bureaux dans la capitale du Fouladou pour contribuer à l’employabilité des jeunes et à la lutte contre le chômage chronique dans la région.

 ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here