Vélingara : les chefs de village réclament de meilleures conditions de vie

0
Ce sont 645 chefs de village du département de Vélingara qui se sont réunis dans la salle de délibération de la mairie de Saré Coly Sallé pour réclamer de meilleures conditions de vie et d’existence. L’objectif de ces échanges est de formuler des doléances, entre autres la motivation des chefs de village et bénéficier des programmes du PUMA. Et tout ceci sera adressé au président de la République afin de trouver une solution à leur sort.Venus des différentes communes du département de Vélingara, les chefs de village ont répondu massivement à l’appel de leurs responsables. Cette rencontre, la deuxième du genre avait entre autres objectifs, d’échanger sur leurs conditions de vie et d’existence, mais également de soumettre quelques doléances au premier des sénégalais.

« Nous sommes aujourd’hui à Saré Coly Sallé pour aborder deux problématiques. D’abord, nous faisons le bilan de la lutte contre la Covid-19  dont nous sommes satisfaits des résultats au vu de la tendance baissière de ces derniers temps. À ce titre, nous saluons l’engagement des chefs de village qui se sont tous investis dans la lutte. L’autre problème que nous avons abordé est une vielle doléance qui tarde à être concrétisée, à savoir la motivation des chefs de village », estime El Hadj Aliou Badara Baldé, président de l’Association des chefs de village du département de Vélingara.

Il poursuit en déplorant, « les chefs de village sont laissés en rade. Nous n’avons aucune motivation au niveau de l’administration. C’est pourquoi, nous demandons au chef de l’État Macky Sall, de porter une attention particulière à notre égard. Au niveau local, nous voulons bénéficier du programme PUMA, y compris certains programmes initiés par le président de la République qui marchent bien ailleurs… Nous voulons des réponses concrètes par rapport à nos doléances avant le 15 janvier prochain. Dans cette optique, nous voudrions rencontrer le président de la République.»

DakarActu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here