Saré Coly Sallé (dep Vélingara) : les chefs de villages réclament de meilleurs conditions de vie et d’existence

0

La fédération départementale des chefs de village s’est réunie dans la salle des délibérations de la mairie de Saré Coly Sallé .Une rencontre qui a eu lieu en présence de 645 chefs de  village ou  chefs de quartier . L’objectif  de cette  conclave , était  de déposer des doléances auprès  du président de la République : entre autres , la motivation  des chefs  de village , de faire  bénéficier  aux chefs de village du programme PUMA ……

Venus des différentes communes  du département de Vélingara, les chefs de village ont répondu massivement à l’appel de leurs responsables. Cette rencontre,  la deuxième du genre avait entre autres adjectifs : d’échanger sur leurs  conditions de vie et d’existence , mais également de soumettre quelques doléances au premier des sénégalais «  Nous sommes aujourd’hui à Saré Coly Sallé pour aborder deux problématiques,  d’abord faire le bilan de la covid 19. Et à ce propos nous sommes satisfaits de la tendance baissière  ; les chefs de villages   étaient tous engagés  dans ce combat dés le début de la pandémie .L ‘autre problème abordé , c’est une vielle doléance qui  tarde à  être  concrétisée  c’est-à-dire la motivation des chefs de village » A – dit Elhadj Aliou Badara Baldé  le président de l ‘association des chefs de village du département p  Et de poursuivre  «   Les chefs de villages sont laissés en rade ,ils n’ ont aucune motivation  au niveau de l’administration .C’est pourquoi , nous demandons au chef de l’ Etat  Macky Sall  de penser à nous  » Ces représentants  de l’ Etat au niveau local veulent bénéficier du  programme  PUMA et certains programmes du président de la République  «  Nous voulons bénéficier du programme PUMA et d’autres programmes que le  chef de l’ Etat  a initié ailleurs et qui marchent comme sur des roulettes  »  A laissé entendre Elhadj Aliou Badara Baldé . qui ajoute  que  «  Les chefs de village veulent des réponses concertes par rapport à leurs  doléances  et ce ,  avant le 15 janvier prochain . Et enfin ils souhaiteraient rencontrer le président de la République  A –t-il conclu

Babacar Diouf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here