Dangote Cement Senegal appuie les mairies de Pout et Keur-Moussa (Thiès) : « Cette entreprise n’est pas la seule dans cette zone, mais aucune autre ne lui arrive à la cheville en matière de RSE » (Mame Fatou Ndiaye)

0
Toujours constante dans ses actions sociales, Dangote Cement Senegal met cette semaine les bouchées doubles au sein des communes hôtes de Pout, Keur-Moussa, Diass et Mont-Rolland afin de réitérer son engagement aux côtés des populations. En effet, la cimenterie basée à Pout a mis sur la table des mairies de Pout et de keur-Moussa d’importants lots de fournitures scolaires pour que le « Ubi Tey Jang Tey » soit une réalité dans ces deux communes.
Les deux autres communes de Diass et Mont-Rolland recevront également leurs dotations. Ces actions sociales s’inscrivent dans le sillage de la Sustainability Week ou Semaine du Développement Durable que célèbre le Groupe Dangote tous les mois d’octobre.    « Les sentiments de contentement et de satisfaction qui nous animent aujourd’hui sont indescriptibles. Le geste que Dangote Cement Senegal vient de poser n’est pas une surprise pour nous.Tous les ans, à la veille de l’ouverture des classes, Dangote Senegal nous offre des fournitures scolaires. Pour cette présente veille d’ouverture des classes, Dangote Senegal a, de nouveau, frappé fort en y ajoutant des masques, des produits d’hygiène, des posters de sensibilisation aux gestes-barrières, des tee-shirts, etc. Dangote Senegal n’est pas la seule entreprise dans cette zone, mais aucune autre entreprise ne lui arrIve à la cheville en matière de Responsabilité sociale d’entreprise (Rse) », a témoigné la première adjointe au maire de Keur Moussa, Mame Fatou Ndiaye.

Même son de cloche du côté du maire de Pout, Amadou Mactar Sarr qui a tenu à renouveler ses remerciements à Dangote Cement Senegal pour sa constance dans ses œuvres sociales à Pout et ailleurs. Le responsable de la Formation de Dangote Cement Senegal, Mouhamed Ndiaye s’est, quant à lui, appesanti sur la démarche de l’entreprise dont l’unique souci est d’essayer de répondre, au mieux, aux besoins des communautés locales.

« Nous essayons de mener des actions sur le terrain en identifiant les besoins des populations », a-t-il d’emblée expliqué. En effet, selon lui, l’ouverture prochaine des classes et la santé sont au cœur de l’actualité. « C’est compte tenu de cet état de fait que nous avons décidé d’apporter notre contribution dans le cadre de la RSE en fonction des besoins du moment », a-t-il fait savoir.

Il poursuit : « la santé et l’éducation sont les piliers du développement à la base. Quand vous agissez sur ces deux leviers, vous investissez sur le futur ». ‘’Cette semaine, ajoute-t-il, nous allons mettre le pied sur l’accélérateur parce que nous avons plusieurs actions à mener sur le terrain tant dans le domaine de la santé, de l’éducation que de l’environnement’’.

DakarActu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here