KOLDA : les acteurs de la santé évaluent les activités de surveillance épidémiologique appuyées par CRS.

0

Une surveillance rigoureuse pour la covid 19,  mais timide pour les maladies à déclaration obligatoire. C’est ce qui ressort de la rencontre d’évaluation et de partage des résultats des activités de surveillance épidémiologique menées au niveau communautaire sur financement de l’ONG Catholic Relief Service durant ce dernier trimestre.   

Selon le point focal du programme élargi de vaccination  et de la surveillance épidémiologique de la région de Kolda, « la covid 19 fait l’objet d’une surveillance rigoureuse ». Durant ces trois derniers mois, poursuit Ngor Diouf, « tous les postes ont notifié des cas qui ont été investigués par la suite puis orientés pour des prélèvements »

Cependant, la réalité est tout autre avec les maladies à déclaration obligatoire. Maladies pour lesquelles « nous remarquons une surveillance timide », malgré les efforts importants consentis par la Région Médicale et ses partenaires pour former les acteurs communautaires sur l’identification de ces pathologies à déclaration obligataire, a-t-il relevé.

En somme, « le nombre de cas suspects orientés vers les postes de santé reste encore très faible », a-t-il déploré

Suffisant pour que cet agent de santé appelle les comités de veille et d’alerte communautaire intégrés à la redynamisation et à redoubler de vigilance dans ce contexte de pandémie marqué par la désertion des infrastructures de santé par les populations,  pour ne pas être surpris par une quelconque épidémie.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here