De la lumière dans le quotidien trouble de M’Baye Niang

0
M’Baye Niang, l’attaquant sénégalais du Stade rennais (élite française), qui connait un début de saison difficile, voit maintenant des signaux positifs, qui annoncent peut-être la fin du calvaire pour lui.
Après avoir décidé de se mettre en retrait de la sélection nationale, Niang constate que Rennes compte encore sur lui. Il a connu un début de saison difficile, durant lequel il n’a été titularisé qu’une seule fois en cinq matchs. L’attaquant sénégalais n’a pas pu rejoindre Marseille (élite française), la destination dont il rêvait.
Relégué en arrière-plan de la hiérarchie des attaquants, derrière Sehrou Guirassy qui est arrivé d’Amiens, M’Baye Niang peut se réjouir de la mention de son nom sur la liste envoyée par le Stade rennais à l’UEFA, pour la Ligue des champions 2020-2021.
L’autre bonne nouvelle pour Niang, c’est la manifestation d’intérêt faite par Saint-Etienne (élite française), qui tente de faire le forcing pour recruter l’international sénégalais en tant que joker.
Malgré les relations tendues avec son coach, à cause desquelles il pouvait être vu comme un footballeur difficile à gérer, Niang reste un attaquant intéressant pour l’équipe stéphanoise, qui est en panne d’efficacité offensive.
La main tendue par les dirigeants stéphanois arrive à point nommé pour l’attaquant de 25 ans. Après avoir réussi à relancer sa carrière lors des deux saisons passées à Rennes, il a vu les difficultés s’amonceler aussi bien en club qu’en sélection nationale.
Avec ses bonnes statistiques à Rennes, dont il était la force offensive numéro 1, M’Baye Niang avait réussi à se remettre en selle, et des informations avaient fait état de l’intérêt de plusieurs clubs, dont l’OM, pour lui.
Mais la pandémie de Covid-19, à cause de laquelle la saison 2019-2020 a été écourtée en mars dernier, et la reprise d’une nouvelle saison avec un maigre public ont affaibli économiquement les clubs intéressés par l’attaquant sénégalais.
Par la suite, aucune équipe n’est venue toquer à la porte de Niang, qui est en difficulté en équipe nationale.
Au moment où ses coéquipiers en sélection nationale sont en stage pour disputer deux matchs amicaux, contre le Maroc, ce vendredi, et la Mauritanie, mardi prochain, il a décidé de prendre du recul en rapport vis-à-vis des Lions, malgré des débuts réussis avec eux.
Comme à Rennes, il a réussi à s’imposer sur le front de l’attaque des Lions, avec cinq buts en 15 sélections.
Même s’il n’a pas marqué de but lors de la Coupe d’Afrique des nations 2019, Niang restait le choix numéro 1 d’Aliou Cissé, jusqu’à ce que, à cause d’une incompréhension, il rate le match du 10 octobre 2019 contre le Brésil (1-1), à Singapour.
Malgré un retour en sélection nationale en novembre dernier, l’ancien attaquant du Milan AC (Italie) semble de plus en plus s’éloigner de la sélection nationale, qui peut compter sur des attaquants de qualité en réserve.
Il va peut-être tenter de prendre la main tendue de l’AS Saint-Etienne pour rebondir et aller à la recherche d’un club de haut niveau, le but de son retour en France en 2018.
APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here