Attaque au hachoir près des anciens locaux de Charlie Hebdo à Paris: le principal suspect « assume son acte »

0

Le principal suspect de l’attaque au hachoir, qui a fait deux blessés vendredi à Paris devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, a « assumé son acte » lors de son interrogatoire, a-t-on appris ce samedi de sources proches de l’enquête.

Cet homme, qui se présente comme né au Pakistan et âgé de 18 ans, selon les premiers éléments de l’enquête, « assume son acte qu’il situe dans le contexte de la republication des caricatures (de Charlie Hebdo, ndlr) qu’il n’a pas supportée », a ajouté l’une de ces sources.

Il a été interpellé peu après l’attaque vendredi à proximité de la place de la Bastille. Il s’agit de l' »auteur principal des faits« , a déclaré Jean-François Ricard, le chef du parquet national antiterroriste (Pnat), chargé de l’enquête. Il ne présentait « aucun signe de radicalisation » pendant sa prise en charge par l’aide sociale à l’enfance, a indiqué le conseil départemental du Val-d’Oise. 

Les deux victimes sont employées par l’agence Premières Lignes, installée dans la rue. Ils étaient en « pause cigarette » lorsque l’agresseur a surgi. « J’ai vu un de mes collègues, taché de sang, être poursuivi par un homme avec une machette dans la rue« , a témoigné auprès de l’AFP une employée de cette société de production.

Depuis l’attentat du 7 janvier 2015, au cours duquel 12 personnes avaient été tuées par les frères Kouachi, Charlie Hebdo n’occupe plus ses locaux du 11e. La rédaction a déménagé à une adresse tenue secrète.