Pour Cheikh Sidy Ba, Kalidou Koulibaly n’a pas intérêt à rater le mercato

0
Le défenseur sénégalais Kalidou Koulibaly, dont le départ de Naples (élite italienne) est attendu depuis plusieurs années, risque de rater le train s’il ne trouve pas preneur à la fin du marché estival des transferts prévue le 5 octobre 2020, estiment d’anciens internationaux sénégalais.
« Je crois qu’il est grand temps qu’il parte s’il a l’ambition de remporter un titre national ou continental », a analysé Cheikh Sidy Ba.
« A presque trente ans, ce n’est pas sûr que des clubs vont se précipiter pour toquer à sa porte. Actuellement, le temps lui est favorable, avec un nombre réduit de défenseurs axiaux de très bon niveau », a souligné Ba, un ancien défenseur central des Lions du Sénégal.
L’ancien footballeur, qui a atteint les quarts de finale de la CAN 2000 avec la sélection sénégalaise, estime qu’il ne manque pas de prétendants au recrutement de Koulibaly, mais le prix fixé par Naples est exorbitant pour un défenseur de son âge.
« D’ailleurs, la saison dernière, à cause de ses blessures, il a été moins bon que la saison précédente. Et on ne sait pas ce qu’il adviendra de ses performances durant la nouvelle saison », a expliqué Ba, l’un des consultants football les plus suivis du paysage audiovisuel sénégalais.

Amdy Faye, l’ancien milieu de terrain des Lions, craint que « Koulibaly fasse la saison de trop à Naples ».

« Il adore certainement cette équipe napolitaine, et il veut marquer l’histoire de son empreinte », a avancé l’ancien milieu de terrain d’AJ Auxerre (France).
« Depuis deux, voire trois ans, les manifestations d’intérêt de gros bras du football européen ne manquent pas », a fait cependant remarquer Faye, rappelant que Koulibaly a été victime de racisme sur les aires de jeu en Italie.
L’ancien milieu de terrain, qui a joué aussi en Angleterre et en Ecosse, dit croire que le défenseur sénégalais « se sent certainement à l’aise dans ce football italien, même si tout le monde est d’avis qu’il est capable de jouer dans les meilleures ligues du monde ».
« Peut-être a-t-il des doutes quant à sa capacité de s’adapter dans un autre championnat », a ajouté Amdy Faye, craignant que le défenseur se heurte à la fin de ses rêves de grandeur, pour avoir passé trop de temps à Naples.
« A 29-30 ans, quand il rate son transfert, il ne peut plus se retourner », a-t-il prévenu.
APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here