Un projet dédié à la petite enfance fortement attendu à Matam (gouverneur)

0
Le Projet Investir dans les premières années pour un développement humain au Sénégal (PIPADHS) est l’objet d’une forte attente dans la région de Matam (nord), a déclaré l’adjoint du gouverneur chargé des affaires administratives, Cheikh Ndoye.
Le bien-fondé de ce projet réside dans le fait que ‘’c’est dès le bas âge qu’il faudrait intervenir pour inculquer à l’enfant le comportement qui est attendu d’un citoyen’’, a-t-il expliqué lors d’une réunion d’information et de sensibilisation consacrée à cette initiative.
Le deuxième constat, dit-il, c’est que dans le système éducatif, ‘’l’enseignement préscolaire n’est pas suffisamment pris en charge’’.
Selon lui, cela explique ‘’la pertinence de ce projet, qui vise à venir combler ce gap qui existe, à venir élargir l’accès en matière d’éducation préscolaire, mais également parvenir à créer des structures de prise en charge de la petite enfance’’.
Le coordonnateur du projet, Alioune Fall, souligne que c’est une ‘’intervention multisectorielle qui est visé à travers ce projet très attendu dans la région [de Matam], qui fait partie des sept régions bénéficiaires’’.
Les réalisations du projet vont coûter cinq milliards, selon M. Fall.
APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here