Il y a deux ans, IBK prêtait serment au Mali

0

Le 4 septembre 2018, Ibrahim Boubacar Keita prêtait serment pour un nouveau mandat de 5 ans.

En dépit de la contestation des opposants qui dénonçaient le déroulement du second tour de la présidentielle, qui l’opposait à Soumaïla Cissé, IBK s’engageait pour un second mandat.

Seulement, il ne fera pas deux ans de son quinquennat. Mardi 18 août, il est renversé et contraint à la démission.

WalfNet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here