Exclusion de membres fondateurs du Parti : une autre similitude Wade-Macky Sall

0
Moustapha Cissé Lo complétement « désarmé ». Après son exclusion de l’Alliance pour la République (APR) hier, le tonitruant député a été exclu du Groupe Parlementaire de « Benno Bokk Yaakaar ». Le bout du chemin qui se dessine pour ce compagnon du Président Macky Sall. Avant lui un autre Moustapha avait subi le même sort. Lui aussi ancien député, Moustapha Diakhaté à force de conspuer le régime en a pris pour son grade.

L’alliance « pour la rue », pardon pour la République née du flanc du parti démocratique sénégalais (PDS) forcément dans la pratique du régime…les choses se ressemblent. Pour exemple ayant acquis le pouvoir grâce à une forte coalition de l’opposition tant en 2002 qu’en 2012, les deux partis libéraux ont vu leurs relations avec leurs alliés s’effriter. Wade avait convié au palais Djibo Kâ, Iba Der Thiam et Decroix pour leur annoncer sa décision de dissoudre les FAL et la Cap 21. La suite on la connait…

Chez Macky Sall, le divorce a été plus brutal avec certains à l’image du Rewmi qui a mené une bataille sans merci contre son ancien allié de 2012. L’Alliance pour les forces du Progrès (AFP) ainsi que la LD, elles, se sont scindées en deux.

Mais revenons à notre sujet qui est l’exclusion de membres « bâtisseurs » du parti, puisque le parti démocratique de Wade avait aussi fait appel au conseil de discipline pour prononcer l’exclusion de l’ancien Premier Ministre Idrissa Seck. C’était en 2010. Et il avait commis pour faute de « contester la candidature de Me Abdoulaye Wade », pour le troisième mandat. Wade en avait finalement fait que deux…Et Macky ?

DakarActu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here