Facebook n’a pris « aucun engagement » selon un organisateur du boycott publicitaire

Ne ratez pas!

(Belga) Une des quatre organisations de défense des droits civiques à l’origine du vaste boycott publicitaire contre Facebook s’est dite « très déçue » au sortir d’une réunion mardi avec le réseau social, accusé de ne pas lutter suffisamment contre les contenus qui promeuvent le racisme, la discrimination et la haine.

« Je suis très déçue que Facebook continue de refuser de se montrer responsable vis-à-vis de ses utilisateurs, de ses annonceurs et de la société en général », a assené Jessica Gonzalez, co-présidente de l’association Free Press, après l’entretien en visioconférence avec Mark Zuckerberg, le fondateur et PDG, et sa numéro deux Sheryl Sandberg. Mme Gonzalez a promis que le boycott, déjà suivi par plus de 900 entreprises, allait continuer tant que Facebook ne prendrait « aucun engagement à agir ». Le mouvement a été lancé il y a quelques semaines par la principale organisation de défense des droits civiques des Afro-Américains, la NAACP, ainsi que la Anti-Defamation League, qui combat l’antisémitisme, Color of Change et Free Press, sur fond de manifestations contre le racisme et les violences policières dans tout le pays. « J’espérais voir de l’humilité et une réflexion profonde sur l’influence disproportionnée de Facebook sur l’opinion publique, les croyances et les comportements, ainsi que sur les nombreux torts qu’il a causés dans la vraie vie. Au lieu de quoi nous avons eu droit à plus de dialogue et pas d’action », a continué Mme Gonzalez dans un communiqué. Adidas, Puma, Levis, Coca-Cola, Starbucks, Ford, Unilever (Lipton, Magnum, Dove, etc)…: plus de 900 entreprises ont suspendu leurs achats de publicités sur le réseau social au 1,73 milliard d’utilisateurs quotidiens. (Belga)

Articles récents

Notre sélection pour vous