Saint-Louis : « La statue de Faidherbe, l’assassin d’El Hadj Oumar Tall, doit être déboulonnée »

0
Pr Malick Ndiaye, sociologue
La statue de Faidherbe, ancien gouverneur français du Sénégal, continue de susciter de vives réactions des populations. Alors que le ton monte du côté de Saint-Louis, ancienne capitale du Sénégal, où des populations manifestent leur volonté ferme d’enlever de leur vue, cet ouvrage, le Pr Malick Ndiaye est venu en rajouter une couche.

Sociologue, enseignant et chercheur à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), il a pris fait et cause pour les populations qui aujourd’hui, comme hier, réclament le déboulonnement de la statue de l’ancien gouverneur français. ‘’J’ai honte quand j’entends encore parler de cette statue qui a été déterrée  par un vent fort, il y a quelques années. Comment nommer le lycée au nom d’une autorité religieuse de la trempe d’El Hadj Omar Tall, à proximité de la statue de celui qui l’a assassiné, en l’occurrence Faidherbe. Cette statue doit être déboulonnée. El Hadj Omar Tall, fils de Saïd Atoumane Tall, a été assassiné par (Léon) Faidherbe.

Outre la question de cette statue érigée à Saint Louis, en mémoire de ce dernier, le Pr Malick Ndiaye a aussi relevé la nécessité pour les Sénégalais d’identifier qui sont les francs-maçons du pays. ‘’Cette liste doit être rendue publique. Que ces francs-maçons du Sénégal sortent de leur cachette comme c’est le cas dans les autres pays africains comme entre autres au Gabon, en Côte d’Ivoire. J’avais saisi le ministère de l’Intérieur sous Abdoulaye Douda Diallo ainsi que Aly Ngouille Ndiaye pour leur demander de nous dire qui sont les francs-maçons’’, a dit l’universitaire qui regrette que ses vis-à-vis ne lui aient pas répondu favorablement.

Dans un entretien accordé à Dakaractu, il a déclaré que ‘’le problème du Sénégal ce n’est pas Faidherbe. Ce dernier a amené cette pratique dans ce pays. Et depuis lors, seul un politique a osé avouer avoir été un franc- maçon ! il s’agit du président Abdoulaye Wade. Aujourd’hui, combien sont ces gens-là qui y sont depuis. Et dont les actes et les paroles devant les Sénégalais, dans les loges franc-maçonniques ne concordent pas’’, s’est interrogé le Pr Ndiaye. Lequel a déclaré sans détours, que le Sénégal ne saurait connaître le développement, si nos compatriotes francs-maçons, qu’il qualifie d’encagoulés, ne baissaient pas le masque.

DakarActu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here