Des femmes blanches forment un bouclier humain pour protéger des manifestants à Louisville

Ne ratez pas!

Des femmes se sont alignées bras dessus bras dessous pour former une barrière entre la police et les manifestants.

Avant même que la mort de George Floyd déclenche une vague d’indignation sans précédent, l’affaire Breonna Taylor mobilisait les habitants de Louisville (États du Kentucky, aux États-Unis). Cette infirmière de 26 ans a été abattue le 13 mars alors qu’elle était endormie dans son lit. Les policiers qui l’ont tuée ont tiré de multiple coups de feu aveuglément dans son appartement, relate le journal local Courier Journal. Les forces de l’ordre recherchaient un suspect qui n’habitait plus l’immeuble et qui était déjà détenu.

Des manifestations ont eu lieu pour réclamer justice pour Breonna Taylor. Une image a particulièrement marque les esprits : celle de femmes blanches alignées bras dessus bras dessous pour former une barrière de protection entre les manifestants et la police. Le cliché est devenu viral lorsque le Kentucky National Organization for Women (la branche du Kentucky d’un organisme féministe américain) l’a partagé sur Facebook.

Vendredi 19 juin, une première sanction est tombée dans cette affaire avec le licenciement d’un policier. « C’est un début, mais ce n’est pas assez: nous ne pouvons pas nous arrêter tant que les agents impliqués dans le meurtre de Breonna n’auront pas été inculpés », a réagi la sénatrice Kamala Harris, colistière pressentie du candidat démocrate à la Maison-Blanche Joe Biden.

Articles récents

France: 220 hectares brûlés dans la Drôme, le feu « progresse »

(Belga) Le feu de forêt et de végétation qui s'est déclaré vendredi soir dans la Drôme a ravagé 220...

Notre sélection pour vous