Covid 19, recul du PEV et paludisme : le Sénégal doit éviter une triple calamité

0

La situation sanitaire actuelle du pays de la Téranga inquiète de nombreux compatriotes. Y compris les   acteurs de la santé qui sont en première ligne dans ce combat contre la covid 19. En effet, au moment où la courbe des contaminations liées à la maladie du coronavirus  prend l’ascenseur dans le pays, les établissements sanitaires  sont en train d’être désertés par les populations et le programme élargi de vaccination en souffre. Ce  qui vient installer la peur d’un retour en force de maladies déjà éradiquées.

Dans le cas échéant, « ce serait vraiment catastrophique », a alerté le Médecin Chef de Région de Kolda dans une de ses communications faites dans le cadre de la campagne de sensibilisation contre le covid. Ailleurs dans le pays, de telles alertes sont fréquentes. En effet, des voix s’élèvent de plus en plus pour appeler au retour au PEV afin de préserver la santé des tout-petits. Dans ce sillage,  le patron de la région médicale de Kolda trouve qu’il  y a  urgence à agir pour inverser cette tendance compte tenu des bienfaits de ce programme qui a déjà fait ses preuves. Un programme qui est en train de d’enregistrer malheureusement des abandons massifs à cause du coronavirus, signale-t-on pour le regretter

L’hivernage qui se pointe à l’horizon avec ces cas habituels de paludisme  pourraient rendre aussi la situation plus compliquée dans ce contexte de covid. Sur cette question précise,   le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement Rural,  dans le cadre de ses activités de sensibilisation des producteurs, ne cesse   d’inviter le monde rural de faire dans la prévention pour ne pas choper le virus à couronnes. « Il ne faut pas qu’en plus du paludisme qu’on ait des cas de covid à gérer », a-t-il alerté. Avant de conclure que « le Président Macky Sall compte beaucoup sur l’agriculture pour l’après covid ».

 ismaila.mansaly@koldnews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here