Le Covid-19 et une affaire de mœurs à la Une des journaux, ce jeudi

0

Les différents journaux parus dans les kiosques, ce jeudi 28 mai 202 traitent toujours du coronavirus et son lot de morts.

L’As quotidien pointe à sa Une un fait insolite de refus d’inhumation d’un mort du covid-19 à Diamaguène Sicap Mbao.

« Refus d’inhumation des victimes du covid-19 : Diamaguène saccage les ambulances des pompiers et de la Croix rouge », affiche le journal l’As, en couverture.

« C’est à croire que la banlieue dakaroise est une zone de non droit.  Après Malika, mercredi, des populations  de Diamaguène ont refusé qu’un mort  du covid-19 soit enterré dans le cimetière.  Conséquence, ils ont attaqué le cortège funèbre à coup de pierres et de gourdins et saccagé l’ambulance des sapeurs pompiers, le véhicule des agents du  d’hygiène et une voiture de la Croix Rouge internationale », explique le journal.

Toujours sur la pandémie du coronavirus, Le Témoin pointe : Traitement à base d’hydrox chloroquine et d’azithromycine : Le Sénégal passe outre les recommandations de l’OMS ».

En écho, l’Observateur  ne dit pas autre chose. Le journal, citant le chef des maladies infectieuses de Fann indique : « Au Sénégal, aucun décès n’est lié à l’hydrox chloroquine ».

« Malgré la vaste étude publiée par la revue britannique, The Lancet, sur la dangerosité de la chloroquine  pour guérir  les malades du coronavirus, le Sénégal maintient  son protocole  de traitement des patients par l’hydrochloroquine  associée à l’azithromycine », précise le journal.

A propos du covid-19, l’Observateur informe que le personnel de l’Institut Pasteur est infecté.

Le quotidien fait état de 1 décès et de 5 contaminations au sein des agents.

« La psychose gagne les employés du laboratoire de référence dans le test du coronavirus », d’après l’Observateur.

Par ailleurs, la plupart des quotidiens reviennent sur une affaire de mœurs à la Cité Mixta, devenue virale dans les réseaux sociaux.

« Affaire de mœurs : Révélations sur les vidéos pornos de jeunes dakarois », pointe l’Obs à sa Une.

« Des vidéos à caractère pornographique  montrant des adolescents en train  d’immortaliser  une partouze affole depuis  mercredi les résaux sociaux au Sénégal. Un des jeunes  parmi ceux qui ont tourné leur orgie sexuelle dans l’intimité  d’un  appartement sis aux Maristes de Dakar, a été interpellé, mercredi par la police.  Les autres sont activement recherchés », informe l’Observateur.

Toutinfo.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here