Covid-19 : le pôle touristique du Sine-Saloum va bénéficier près de 119 millions

0

Les acteurs touristiques impactés par les effets du coronavirus au Sine-Saloum vont bénéficier un soutien de taille. Mieux, les acteurs du Pôle touristique Sine-Saloum (Fatick, Kaolack, Kaffrine) vont bénéficier d’un premier financement de 118,727 millions francs CFA, destiné à les appuyer contre les effets liés au Covid-19, a annoncé mardi 19 mai 2020 l’adjoint au gouverneur de Fatick, chargé du développement, Abdou Diop.

‘’Ce montant alloué aux acteurs touristiques du Pôle Sine-Saloum impactés par les effets du Covid-19 entre dans le cadre de la mise en œuvre du Crédit hôtelier touristique (…)’’, a-t-il précisé, au terme d’une cérémonie en visioconférence de remise de finanements du crédit hôtelier et touristique.

Il a rappelé qu’à traversle CHT, « l’État a mis en place une dotation renforcée de 15 milliards de francs CFA bonifiés jusqu’à 46 milliards de francs CFA pour la riposte au Covid-19’’.

‘’Ce premier financement de 118,727 millions francs CFA est alloué à 15 acteurs de la chaîne de valeur touristique du Pôle Sine-Saloum, dont les dossiers ont été sélectionnés et validés en rapport avec le ministère du Tourisme et des Transports aériens’’, a-t-il indiqué.

‘’Sur les 15 dossiers reçus et validés, la région de Fatick a validé 12 dossiers, obtenant ainsi 111, 117 millions de francs CFA, sur les 118,727 millions francs CFA alloués. Les régions de Kaolack et Kaffrine ont déposé trois dossiers de candidature pour le crédit hôtelier et touristique et se sont partagés le reste du premier prêt octroyé au Pôle Sine-Saloum’’, a-t-il expliqué.

Il a souligné que la faible mobilisation des acteurs touristiques pourrait être liée au fait que beaucoup d’entre eux « n’ont pas compris l’utilité’’ de ces prêts.

‘’Nous espérons donc que les acteurs de la chaîne de valeur touristique et de l’offre touristique vont prochainement constituer leurs dossiers en vue de bénéficier de crédits, pour subvenir à leurs besoins pour le fonds de roulement et d’investissement’’, a ajouté M. Diop.

Le coordonnateur du pôle touristique Sine Saloum, l’inspecteur, Jean-Pierre Ndecky, pense lui aussi que certains acteurs ont hésité à déposer leurs dossiers, par incompréhension, pensant que c’était une subvention alors que c’est un prêt.

« Toutefois, le processus de dépôt des dossiers éligibles se poursuit. C’est un premier financement. Nous invitons également les gérants de campement à déposer leurs dossiers. L’enveloppe est là, l’Etat est disposé à accompagner tous les acteurs éligibles selon les critères établis’’, a-t-il assuré

  1. Ndecky précise que ces prêts du crédit hôtelier et touristique seront dédiés aux fonds de roulement des entreprises, pour notamment le paiement des salaires, des charges liées à l’eau et à l’électricité, ou encore d’autres charges fixes.

Mais, dans une seconde phase, ils devront être utilisés pour « prendre en charge les besoins d’investissement’’. Il annonce que le ministère du Tourisme « va définir prochainement les critères pour enrôler les acteurs culturels’’.

Le 28 avril dernier, le ministre du Tourisme, Alioune Sarr, avait annoncé une enveloppe globale de 3 milliards 961 millions de francs CFA pour les acteurs et entreprises du Pôle Sine-Saloum impactés par le Covid-19.

APS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here