Les États-Unis réclament le maintien de l’embargo sur les ventes d’armes à l’Iran

0

(Belga) Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a réclamé samedi le maintien de l’embargo sur les ventes d’armes conventionnelles à l’Iran au-delà d’octobre, après l’annonce par la République islamique de la mise sur orbite d’un satellite militaire.

La levée de l’embargo était prévue par l’accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015 et dont les États-Unis se sont désengagés en 2018. « Le premier pays soutien au terrorisme et à l’antisémitisme ne devrait pas être autorisé à acheter ou vendre des armes conventionnelles », a déclaré Mike Pompeo dans une déclaration publiée samedi. Pour le secrétaire d’État américain, la mise sur orbite, annoncée mercredi, d’un premier satellite militaire par l’Iran démontre que le programme spatial de la République islamique « n’est ni pacifique ni entièrement civil ». Mike Pompeo a aussi fait valoir que la technologie utilisée pour lancer ce satellite baptisé Nour était compatible avec celle utilisée pour le lancement de missiles balistiques. « Toutes les nations attachées à la paix devraient condamner le développement de (ces) technologies » et s’associer pour « contenir le dangereux programme de missiles de l’Iran », a poursuivi le chef de la diplomatie américaine. Dans ce cadre, Mike Pompeo a appelé l’Union européenne à « sanctionner les individus et les entités qui collaborent à ce programme ». (Belga)