La presse dépassée par le dernier bilan de la pandémie de coronavirus

0

Les différents journaux reçus ce samedi 25 avril 2020 s’émeuvent du dernier bilan de la pandémie de coronavirus, selon lequel 66 tests ont été déclarés positifs vendredi, un record depuis l’apparition de la maladie au Sénégal.

‘’Funeste vendredi pour le Sénégal’’, écrit EnQuête. ‘’Un septième décès et 66 nouveaux cas : c’est le bilan quotidien le plus lourd enregistré par le Sénégal depuis le début de la pandémie’’, ajoute-t-il.

‘’Soixante-six cas en 24 heures, 10 régions touchées’’, affirme L’As, déplorant que ‘’les actions d’information et de sensibilisation’’ menées par le ministère de la Santé et ses services n’aient ‘’pas permis jusqu’ici de contenir cette maladie virale’’.

L’As est préoccupé par la ‘’bombe’’ de Pikine, une ville dont ‘’les populations (…) doivent redoubler de vigilance et respecter les conseils donnés par les autorités sanitaires pour vaincre le coronavirus’’, écrit le journal.

Selon le même journal, 52 cas de coronavirus ont été recensés dans ce département, soit un peu moins de 10% des 545 cas de coronavirus annoncés au Sénégal depuis le 2 mars.

Le nombre de personnes infectées par le Covid-19 est plus important dans certains districts sanitaires de Dakar qu’à Pikine, selon Source A, qui évoque, comme d’autres journaux, l’une des solutions préconisées par le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, pour contrôler la pandémie. ‘’J’ai demandé à mes services d’augmenter considérablement le nombre de prélèvements effectués par jour, afin de permettre l’identification d’un maximum de personnes asymptomatiques’’, a déclaré M. Sarr.

Les personnes asymptomatiques sont celles qui sont infectées par le Covid-19 et peuvent le transmettre à d’autres, sans toutefois présenter les symptômes de la maladie.

Sud Quotidien est préoccupé par ‘’la bombe des marchés’’. ‘’De nombreux cas de coronavirus ont été décelés chez des commerçants’’, qui ‘’sont de grands vecteurs de la maladie à cause de leurs interactions’’ avec un grand nombre de personnes, souligne Sud Quotidien, sur la base des données publiées par le ministère de la Santé.

‘’Le Sénégal redoute le pic’’, lit-on sur la une de Tribune. ‘’Des ‘bombes ambulantes’ risquent de contaminer un grand nombre de personnes’’, avertit le journal.

Selon les données publiées vendredi par le ministère de la Santé, 545 cas tests positifs au Covid-19 ont été recensés au Sénégal, dont 262 guéris. Sept patients ont succombé à la maladie, un autre a été évacué en France par ses proches, et 276 patients sont sous traitement.

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here