L’ONG « Femmes Plus » remet 114 cartons d’eau de javel et 114 cartons de savon aux populations de Fatick, Foundiougne, Gossas et Sokone

0
La lutte contre le Covid-19 s’intensifie au Sénégal. Suffisant pour l’ONG Femmes Plus de dérouler son programme d’urgence « combattons le coronavirus » pour soutenir les populations de la région de Fatick. Dans chacun des  départements, des dons en espèces et en nature ont été remis au profit de ces dernières.
À Fatick, comme à Foundiougne et Gossas, les préfets ont réceptionné au total 114 cartons d’eau de javel et 114 cartons de savon pour le compte des comités départementaux de gestion de la lutte.

Monsieur Demba Touré, préfet du  département Fatick, a saisi l’opportunité pour sensibiliser les populations pour le respect des consignes d’hygiène et de distanciation sociale édictées par les plus hautes autorités ; non sans insister sur le bien-fondé de l’état d’urgence. Il a aussi lancé un appel aux porteurs de voix pour davantage accompagner l’État dans les activités de sensibilisation. L’autorité départementale a surtout salué l’esprit patriotique des populations qui ont respecté les mesures précitées.

Prenant la parole, Adjaratou Senghor, présidente de l’ONG Femmes Plus, a abondé dans le même sens. «Certes nous n’avons pas des moyens gigantesques, mais tout effort compte dans le cadre de la lutte contre cette pandémie. Hier, on était à Foundiougne, aujourd’hui nous sommes à la préfecture de Fatick, demain nous serons à la préfecture de Gossas », liste-t-elle, informant dans la foulée, que du crédit téléphonique a été mis à la disposition de 130 relais communautaires, le Comité des enseignants pour la promotion de la scolarisation des filles (CDEPSCOFI) et 30 personnes ressources de la région, pour sensibiliser leurs concitoyens sur ce danger que représente le Covid-19. Elle a exhorté les parents d’élèves à davantage veiller sur les enfants guettés par de nombreux risques avec la fermeture temporaire des classes. L’ONG, à en croire Mme Senghor, fait passer des spots à travers les radios communautaires de la région et l’antenne régionale de la Rts pour alerter sur le Coronavirus grâce à l’appui financier de l’USAID.L’ONG Femmes Plus a été portée sur les fonts baptismaux par deux institutrices de Sokone en 1996, aux fins de soutenir l’accès et le maintien des filles à l’école.

DakarActu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here