Selon un médecin, un médicament contre la maladie à coronavirus est en cours d’élaboration aux Etats-Unis

0

Le médecin Moussa Seydi, le fer de lance du traitement des patients infectés par le Covid-19 au Sénégal a confirmé, lundi 9 mars 2020 à Dakar qu’un médicament contre la maladie à coronavirus de 2019-2020 est en train d’être élaboré aux Etats-Unis.

« Il y a un médicament qui est en train d’être étudié aux Etats-Unis. J’ai moi-même écrit au laboratoire qui s’en charge pour qu’il m’envoie un échantillon du médicament », a dit M. Seydi lors d’une conférence du ministère de la Santé et de l’Action sociale.

Jusqu’à présent, « on n’a pas une étude finalisée permettant de dire que tel médicament ou tel autre est efficace » contre le nouveau coronavirus, le Covid-19, a précisé ce médecin sénégalais, chef du service des maladies infectieuses et tropicales du centre hospitalier national universitaire (CHNU) de Fann, à Dakar.

« On est en train de tester des antirétroviraux, mais il va falloir attendre un peu de temps avant de dire que ce médicament marche ou pas », a insisté M. Seydi.

« Le traitement que nous faisons ici au Sénégal est celui qui se fait partout dans le monde. Il s’agit d’un traitement symptomatique basé sur les signes que présente le malade », a expliqué le médecin infectiologue.

Il rappelle que la fatigue, les difficultés respiratoires, la toux et les éternuements sont les symptômes de la maladie à coronavirus dont cinq cas ont été diagnostiqués au Sénégal, selon des statistiques du ministère de la Santé et de l’Action sociale.

« En règle générale, ce sont les difficultés respiratoires qui font la gravité de la maladie », a précisé Moussa Seydi, ajoutant que l’âge avancé du patient – 80 ans, par exemple – peut aggraver son état.

« Le traitement [de la maladie à coronavirus] se fait en fonction de ce que l’on observe. On ne fera pas à un malade une oxygénation s’il n’en a pas besoin, ou une ventilation assistée si on n’éprouve pas la nécessité » de le faire, a ajouté M. Seydi.

Le premier patient à avoir contracté la maladie au Sénégal était « un cas simple, pas compliqué », a-t-il dit.

Ce patient, un ressortissant français âgé de 33 ans, a été déclaré guéri par le CHNU de Fann, a annoncé vendredi 6 mars Aloyse Waly Diouf, le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l’Action sociale.

« Ceux qui guérissent [de la maladie] sont plus nombreux » que ceux qui en meurent, a souligné M. Seydi, ajoutant qu’il faut le signaler pour « dédramatiser la situation ».

Aucun nouveau cas d’infection au Covid-19 n’a été diagnostiqué au Sénégal depuis mercredi 4 mars, a dit aux journalistes Aloyse Waly Diouf, lundi 9 mars.

Mais « si on baisse les bras, on risque de se retrouver dans des situations similaires à celle de la Chine, de l’Italie ou encore de l’Iran », les pays les plus touchés par l’épidémie, a averti M. Seydi.

L’épidémie de maladie à coronavirus partie du centre de la Chine fin 2019 a fait plus de 4.000 morts dans le monde, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’institution chargée de la santé aux Nations unies affirme que quelque 105.000 cas ont été diagnostiqués à travers le monde.

APS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here