KOLDA-Chambres Criminelles : un voleur de moto écope de 10 ans de travaux forcés

Le tribunal de grande instance de Kolda a condamné à 10 ans de travaux forcés le nommé Amadou Sow, un berger et « téfanké » de son Etat.

Il est reconnu coupable de « vol en réunion commis la nuit avec usage d’arme ». C’était  vendredi dernier à l’occasion des chambres criminelles organisées par le TGI.

Pour rappel des faits, en 2017 après avoir bu de l’alcool à Vélingara, Amadou Sow a décidé de se rendre en compagnie d’un de ses amis à Sinthiang Nagué pour aller réclamer son argent auprès du nommé  sékou.

Ainsi, les deux hommes louent à 4000 F les services d’un  motocycliste. En cours de chemin, ce dernier eut la surprise désagréable d’être agressé  par ses passagers qui lui ont arraché la moto et  asséné deux coups de coupe-coupe.

Le motocycliste réussit à s’enfuir. Il retourna  jusqu’à Vélingara pour alerter des collègues qui ont accepté par la suite d’aller à la recherche de ces voyous.

Au moment où ce groupe de motocyclistes s’approchaient de ces deux voleurs qui n’étaient pas parvenus à mettre en marche la moto volée, l’un d’eux  ayant aperçu  la lumière prit la clé des champs. Tandis qu’Amadou, sous l’emprise de l’alcool, ne pouvait pas  s’enfuir. C’est ainsi qu’il va être appréhendé et maitrisé  puis conduit à la gendarmerie.

A la  barre du tribunal de Kolda  vendredi dernier,  Amadou Sow a nié les faits pour lesquels il est poursuivi. Mais cela n’a pas empêché au Procureur de requérir 15 ans de travaux forcés.

Le tribunal  l’a condamné finalement  à passer 10 ans derrière les barreaux.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here