mercredi, juin 12, 2024

KOLDA : la filière mangue menacée par la fusariose et la mouche

Ne ratez pas!

A Kolda, la filière mangue est aujourd’hui fortement menacée par la mouche et la fusariose. Ce sont les acteurs eux-mêmes qui ont sonné l’alerte. C’était  à l’occasion d’un atelier de restitution des résultats du diagnostic d’attractivité de la Casamance  tenu récemment dans la capitale du Fouladou.

Selon Ousmane Kéita, membre de la plateforme de la filière mangue à Kolda, la dernière maladie citée est vraiment redoutable. Il explique que « la fusariose est une maladie qui occasionne la malformation du manguier. Elle  s’attaque aussi bien aux fleurs, aux jeunes plantes qu’aux arbres adultes et cela quelle que soit la variété ».

Ce producteur qui est aujourd’hui dans le désarroi total,  regrette l’absence de remède contre cette fusariose qui est en train de faire des dégâts. « Le seul moyen de lutte utilisé par les producteurs, c’est l’élagage des branches attaquées qu’ils incinèrent par la suite pour éviter la propagation de la maladie », a fait savoir M Keita.

Qui exprime dans la foulée ses inquiétudes par rapport aux effets néfastes de la mouche de la mangue en Casamance. « Cette mouche fait des ravages et diminue considérablement la production. Des produits existent pour la combattre, mais ils coûtent cher », a déploré Ousmane Keita.

D’où son plaidoyer en faveur d’un soutien conséquent  des acteurs de la filière mangue pour surtout faire face à ces attaques. Sans quoi, « c’est la catastrophe », a-t-il laissé entendre.

ismaila.mansaly@koldanews.com
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

FedEx veut licencier 385 personnes en Belgique

L'entreprise de livraison FedEx a annoncé mercredi, lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire, son intention de licencier 385 personnes en...

Notre sélection pour vous