Elhadj Mame Boye Diao directeur des domaines « Le dialogue national est une bonne chose……. »

0

En marge de la finale de la zone 1C de l’ODCAV de Vélingara dont il est le parrain le directeur des domaines du Sénégal Elhadj Mame Boye Diao s’est prononcé sur le dialogue national lors de son face avec Babacar Diouf et Issa Ba  entretien   

Koldanews.com : Certains pensent que le dialogue national n’a pas sa raison d’être d’ autant plus que Macky Sall a gagné les élections présidentielles avec plus de 58%  partagez vous cet opinion ?  

Elhadj Mame Boye Diao : Le Dialogue national est une bonne chose, si vous remarquez bien l’histoire politique  de notre pays , sur  les 20 dernières années, a été marquée par des stades de fractures. Vous savez ce qu’on  appelle le peuple des assises, ce n’’était pas la majorité des sénégalais .C’était l’opposition significative  car, en ce moment, celui qui exerçait  le pouvoir et qui avait la majorité  s’appelait  Me Wade.   Mais on sentait une scissure entre  ce peuple des assises et ceux qui  incarnaient la majorité.  Si on a quitté ce cap là , on s’en est sorti avec heureusement  peu de séquelles , mais  la résultante de cette tension  a été la traque des biens mal acquis et la création  d’autres conditions pour la compétition électorale . Lesquelles conditions n’ont pas été comprises aussi  en 2019.  Nous avons l’expérience  des législatives où  il aura fallu l’incursion du conseil constitutionnel  et  les locales avec plus 3000 listes  au Sénégal ,  tous ceux-ci   avaient introduit dans le jeu politique sénégalais  une nouveauté qu’on appelait le parrainage   et qui n’ a pas été comprise par ceux qui ont été laissés en rade par le parrainage . Aussi pour des questions comme ça, il méritait qu’on puisse parler entre sénégalais   le dialogue tel qu’ il a été  conçu par tous les secteurs  de la vie socio-économique du pays.  Nous avons un pays , qui par chance et par les efforts constants  que font nos forces de défense  et de sécurités , nous avons un pays qui ne subit pas les instabilités que connaissent nos voisins sur des questions de  jalousie, de bataille ethnique .  Est ce que nous Ne pouvons discuter  pour voir comment renforcer le ciment  national pour pouvoir faire face à cet épouvantail, qui est à nos frontières. Est-ce que  pour d’autres sujets  nous ne méritons pas  qu’on est l’apport de chacun. C’est pourquoi je considère que ce dialogue est pertinent »  

Propos recueillis à Vélingara  par Babacar Diouf

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here