La politique, le kidnapping de Keur Mbaye Fall, l’éco… mis en exergue

0

Les différents journaux parus dans les kiosques ce week-end ont relaté des sujets liés notemment à la politique, une affaire de Kidnapping et la nouvelle monnaie éco.

En politique, L’As présente Ousmane Sonko, Barthélémy Dias, Thierno Bocoum et Dr Babacar Diop comme « les symboles de l’opposition radicale ». « Les forces politiques de l’opposition classique semblent avoir perdu des plumes au fil du temps. Tout au moins, il leur est difficile de maintenir le cap en suivant un rythme continu dans le combat », écrit le journal.

La publication constate qu’« au même moment, d’autres jeunes leaders font surface. De par leur constance, ils sont considérés comme la classe politique radicale. Qui sont-ils ? Sont-ils vraiment radicaux ? ».

« Ousmane Sonko, Barthélémy Dias, Thierno Bocoum et Dr Babacar Diop constituent en tout cas la jeunesse politique émergente du pays », dit L’As.

Sud Quotidien se fait écho du symposium sur la hausse du prix de l’électricité organisé par les cadres de Rewmi, le parti d’Idrissa Seck. « Le parti Rewmi d’Idrissa Seck rompt enfin le silence et prend position sur la question de la hausse du prix de l’électricité et celle relative à la mise en œuvre annoncée de la nouvelle monnaie Eco », écrit Sud qui affiche à la Une : « Rewmi clashe le +Macky+ ».

Sur la question de l’électricité, dit Sud, le parti de l’ancien Premier ministre, classé deuxième, lors de la dernière présidentielle, « déchire les arguments du gouvernement ».

Selon le journal Le Quotidien, « Abdoul Mbaye défend la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI)’’. ‘’Abdoul Mbaye estime que la CREI doit continuer d’exister même s’il faut simplement prévoir un recours. Le leader de l’ACT (Alliance pour la citoyenneté et le travail) constate que l’argent du politicien est +très rarement licite+ », écrit le journal.

La publication précise qu’Abdoul Mbaye qui a effectué la prière du vendredi à la mosquée Moussanté de Thiès réagissait au sermon de l’imam de Tafsir Babacar Ndiour. « Abdoul Mbaye vote contre la suppression de la CREI », selon Walfadjri.

Les quotidiens L’Observateur et Vox Populi mettent en exergue l’affaire de la mère de famille Coumba Kane, enlevée au quartier Keur Mbaye Fall, dans la banlieue dakaroise, retrouvée vendredi à Touba.

« La +kidnappée+ retrouvée par la Division des investigations criminelles (DIC) à Touba », selon Vox Populi qui fait état de « questions autour d’un enlèvement qui n’en serait pas un ».

« Coumba Kane a été retrouvée hier dans une gare routière de Touba alors qu’elle s’apprêtait à prendre un véhicule pour rentrer chez elle. Elle a été appréhendée grâce à la géolocalisation de son téléphone portable par les éléments de la DIC de la police nationale qui ont aussitôt activé son portable pisté par leurs collègues de Touba », explique le journal.

Dans L’Observateur, la victime explique comment elle a quitté Keur Mbaye Fall et s’est retrouvée « en pleine brousse à Linguère ». Elle parle de ses ravisseurs dont une femme et d’une autre jeune fille kidnappée et qu’elle a abandonnée dans la forêt, selon L’Obs qui fait état de « zones d’ombre » dans cette disparition.

Walfadjri revient sur la marche organisée vendredi à Dakar par le mouvement « Daande Maayo émergent (DME) » qui réunit quarante-quatre villages de la région de Matam, pour réclamer de meilleures conditions de vie.

« Précarité, absence d’infrastructures, le Fouta manifeste à Dakar », titre Walf qui écrit : « Les populations du « Daande Maayo (rive gauche du Fleuve Sénégal) dans le Fouta sont en colère contre le président Macky Sall. Elles ont exprimé leur courroux hier par une marche de la Place de l’Obélisque au rond-point de la RTS ».

Dans sa livraison du jour, Le Soleil présente Karamba Diaby, « premier député noir d’Allemagne ». « Karamba Diaby, ce Sénégalais n’est pas très bien connu dans son pays d’origine. Pourtant, il jouit d’une grande renommée en Europe. Il est en effet, le premier noir à siéger au parlement allemand (Bundestag) », écrit le journal qui a récemment rencontré ce natif de Marsassoum (Casamance) à Dakar lors d’un symposium sur les migrations.

APS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here