mardi, mai 24, 2022

Marche contre la hausse du prix de l’électricité : la COS M23 appelle à « briser les chaînes de l’injustice »

Ne ratez pas!

Non aux « chaînes de l’injustice » ! Tel est le mot d’ordre de la COS M23. Avec toutes les organisations qui ont décidé d’y participer, il va y avoir une foule monstre, cet après midi à la Place de l’Obélisque, où la marche des forces vives contre la cherté de l’électricité va prendre départ.

En plus des membres du collectif «Nio Lank», de «Aar Li Nu Bokk», des syndicats de l’enseignement et d’acteurs de la société civile, des forces travaillistes, la Commission orientations et stratégies du M23 va également prendre part à cette marche de protestation. C’est l’annonce faite hier par son coordonnateur Abdourahmane Sow au cours d’une conférence de presse qui a eu pour cadre le siège de Amnesty International. La Cos M23 qui compte participer à cette manifestation souhaite en faire «un combat pour la démocratie politique et économique». «Au peuple sénégalais, les forces travaillistes, les centrales syndicale, les associations consuméristes, les organisations de défense des droits et libertés des citoyens, les mouvements sociaux, il est temps de la convergence et de l’union patriotique. Il est temps de briser les chaînes contre l’injustice sociale, la mal gouvernance, l’impunité, la complaisance, la dictature…», a appelé le coordonnateur de la Cos M23. Qui, par rapport à la manifestation de cet après-midi, soutient  que «dans le respect des principes et des valeurs qui fondent l’action citoyenne, dans la discipline et le respect de la chose publique, faisons de ce rendez–vous du vendredi 13 un combat dans la continuité évidemment. Un signal fort pour un Sénégal du renouveau, où le bien-être du citoyen de tout bord soit le centre d’intérêt de toutes les préoccupations et de tous les actes de gouvernance publique».

Dans la recherche d’une «posture citoyenne et équilibrée, engagée et lucide pour des consensus forts autour d’une gouvernance sobre, vertueuse, juste, transparente et efficace», la Cos M23 alerte encore l’opinion sur des situations à hauts risques dans la pratique de gouvernance du Président Sall et son équipe. Abdourahmane Sow et Cie qui ont profité de l’occasion se disent fortement «préoccupés et inquiétés» par une éventuelle situation économique et sociale cruelle à venir et lancent un appel à l’endroit des Sénégalais pour dire non.

S’agissant du dialogue national, la Cos M23 attend les nouvelles orientations politiques et sociales qui cadrent avec «nos aspirations et le respect des principes dans la mise en œuvre des politiques publiques». Mais aussi l’application et le respect de la législation pour la transparence et la bonne gouvernance dans la gestion publique. «Eviter au Sénégal de revivre le cauchemar de 2011, refuser de compter encore nos morts, refuser la manipulation de nos institutions à des fins politiciennes et dilatoires, préserver la stabilité du pays incombent à tous et de surcroit les acteurs politiques», souligne le coordonnateur de la Cos M23.

WalfNet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous