Le faux sabre El Hadji Oumar Tall occupe les débats lors vote du budget du ministère de la Culture

0

Le Sénégal doit-il « rendre » le sabre d’El Hadji Oumar Tall ? C’est du moins ce qu’a estimé un député à l’Assemblée nationale. Pour ainsi dire que l’histoire du sabre d’El Hadji Oumar Tall qui continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive, s’est invitée à l’Hémicycle lors du passage du ministre de la Culture et de la Communication. En effet, Moustapha Guirassy et d’autres députés ont interpellé ce dernier lors du vote du budget 2020 de son département.

« Il faut qu’on parle du sabre. On ne peut pas continuer en à débattre alors que le gouvernement est là. Le gouvernement doit prendre position. Dites –nous si c’est son sabre ou ça ne l’est pas », questionne Moustapha Guirassy.

Même son de cloche du côté de Sokhna Dieng Mbacké qui estime que « le doute est là. On ne sait pas si c’est le sabre original ou une réplique ».

Allant plus loin, le député Nago Seck demande tout bonnement la restitution de ce qui est présenté comme l’arme d’El Hadji Oumar Tall. « On devrait rendre ce sabre. Parc qu’il n’est pas celui d’El Hadji Oumar Tall. La France devait signer un contrat estimé à beaucoup de milliards et ce sabre n’était que de l’opium pour faire passer ce contrat », déclare-t-il.

Prenant la parole, en guise de réponse, le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a renvoyé les députés à la définition étymologique du mot restituer. Selon lui, cela signifie simplement « donner à quelqu’un ce qui lui appartient ».  ce qui, selon lui, montre que le sabre est bien d’El Hadji Oumar Tall.

WalfNet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here